Irak : la France va acheminer des armes aux Kurdes

par Rédaction de France Info mercredi 13 août 2014 12:30, mis à jour le mercredi 13 août 2014 à 17h29
Les peshmergas kurdes vont recevoir des armes françaises
Les peshmergas kurdes vont recevoir des armes françaises@ REUTERS

Après l'annonce par l'Elysée qu'en accord "avec Bagdad", François Hollande avait "décidé de faire acheminer des armes dans les heures qui viennent" aux Kurdes, ces livraisons auraient commencé.

"La situation catastrophique à laquelle doit faire face la population dans la région du Kurdistan irakien nécessite la poursuite et l’amplification de la mobilisation de la communauté internationale. La France entend jouer un rôle actif en fournissant, en lien avec ses partenaires et en liaison avec les nouvelles autorités irakiennes, toute l’assistance nécessaire" indique le communiqué de l'Elysée. Sur le plan humanitaire d'abord, de nouvelles livraisons vont avoir lieu.

Et sur le plan militaire aussi. "Conformément aux termes de l’entretien du 7 août entre le Président de la République et le président Barzani, la France a déjà pris les dispositions nécessaires depuis plusieurs jours pour soutenir la capacité opérationnelle des forces engagées contre l’Etat islamique. Afin de répondre aux besoins urgents exprimés par les autorités régionales du Kurdistan, Le chef de l’Etat a décidé, en accord avec Bagdad, de faire acheminer des armes dans les heures qui viennent". Une décision déjà envisagée dimanche par Laurent Fabius.

Des livraisons déjà en cours selon une source à l'Elysée.

Une décision qui intervient alors que mardi soir les ambassadeurs des pays de l'UE ne sont pas parvenus à s'entendre sur la livraison éventuelle d'armes aux Kurdes d'Irak. Ils ont donc laissé aux gouvernements qui le souhaitent la liberté de le faire à titre individuel, en prenant contact avec Bagdad. Et dès hier soir, Londres a annoncé qu'il allait acheminer aux forces kurdes du "matériel militaire d'autres Etats contributeurs." 

 

L'UE prépare une réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères

 Acheminer des armes aux peshmergas kurdes, c'était déjà une décision prise par les Etats-Unis. Quant à l'Europe elle va encore se pencher sur cette question :  "Catherine Ashton est prête a réunir des cette semaine les ministres européens des Affaires étrangères et elle vérifie avec les Etats si cela est possible", a indiqué un de ses porte-parole. 

A LIRE AUSSI ►►► Fabius tacle Ashton sur l'Irak : "Quand il y a des gens qui crèvent, il faut revenir de vacances"