Hayange : Filippetti dénonce le "mépris" d'élus FN pour l'art

par Cyril Graziani mardi 29 juillet 2014 06:51
\\\"Qui sont ces gens qui s\\\'arrogent le droit de dénaturer des œuvres\\\" demande Aurélie Filippetti
"Qui sont ces gens qui s'arrogent le droit de dénaturer des œuvres" demande Aurélie Filippetti © REUTERS| Stéphane Mahe

La municipalité de Hayange, dirigée par le Front national depuis mars dernier, a fait repeindre en bleu une sculpture du centre-ville, jugée "sinistre". Sans l'autorisation du créateur de l'œuvre, Alain Mila. L'artiste pourrait saisir les juridictions administratives.

 Alain Mila a encore du mal à y croire. C'est d'abord par un appel anonyme qu'il a appris que son œuvre, une fontaine avec au centre un œuf, avait été repeinte. Puis "un ami artiste qui réside non loin d'Hayange, m'a envoyé la photo. J'ai vu que l'œuf était fort bien peint, en bleu. Et là j'étais sidéré. C'est pas possible, on n'intervient pas sur une œuvre comme ça. J'ai appris que c'était la mairie d'Hayange qui avait fait peindre cette œuvre par les services techniques".

Une oeuvre d'art repeinte à Hayange, un reportage de Cyril Graziani

  
Le maire FN de la ville, Fabien Engelmann, pas très à l’aise avec l’art contemporain, assume son choix et dit ne pas comprendre tout ce remue-ménage : "Nous sommes élus depuis quelques mois, on essaie de redonner un peu de gaieté à la ville. Si l'artiste veut absolument, on lui propose de lui revendre son œuvre, on lui fera un prix."
Une affaire qui n'amuse pas la ministre de la Culture, elle même originaire de Lorraine. Aurélie Filippetti parle de violation  manifeste de la protection du patrimoine et d'un incident révélateur, selon elle,  de la conception de la politique culturelle qu’ont les élus du Front national.  

Oeuvre d'art repeinte à Hayange : Aurélie Filippetti dénonce le "mépris" d'élus FN pour l'art