Gavage des canards : émoi à l'Assemblée après l'invitation de Pamela Anderson

par Rédaction de France Info mardi 19 janvier 2016 15:55, mis à jour le mardi 19 janvier 2016 à 20h03
L\\\'actrice canadienne est engagée depuis plusieurs années dans la protection des animaux, notamment par le biais de campagnes contre la fourrure.
L'actrice canadienne est engagée depuis plusieurs années dans la protection des animaux, notamment par le biais de campagnes contre la fourrure © Maxppp

Militante de la cause animale, Pamela Anderson était invitée ce mardi à l'Assemblée nationale par Laurence Abeille, députée écologiste du Val-de-Marne. L'actrice américaine était venue défendre une proposition de loi du groupe EELV visant à interdire le gavage d'oie et de canard.c

L'initiative de Laurence Abeille, députée EELV, qui a fait venir mardi à l'Assemblée l'actrice people Pamela Anderson, proposée par la Fondation Brigitte Bardot, pour soutenir l'interdiction du gavage des canards pour la production de foie gras, a fait polémique parmi les députés. 

Christian Jacob évoque le "degré zéro de la politique"

Dans les rangs de l’opposition, le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée Nationale s'est notamment insurgé de la présence de l'actrice... pour mieux égratigner le débat autour du foie gras, qui n’aurait, selon lui, pas lieu d’être.  "Je pense, a-t-il déploré, qu’on atteint le degré zéro de la politique. Si nous voulions chercher le comble de la médiocrité, nous l’avons là atteint. Je trouve cela lamentable et indigne. Au-delà de cela, il s’agit d’une attaque en règle contre une filière qui représente l’excellence culinaire française : partout dans le monde, on exporte du foie gras. La seule filière foie gras représente un excédent dans la balance commerciale, déficitaire, de 50 millions d’euros, et quelque 100.000 emplois."

"Nous avons atteint le degré zéro de la politique" - Christian Jacob (Les Républicains)

Dans les rangs du Parti socialiste, Jean-Michel Clément a, lui, lancé : "Elle me laisse totalement indifférent, a notamment lancé Jean-Michel Clément. Pour moi, elle représente tout ce que je n'aime pas, le superficiel... On s'en fout de son charme, c'est surréaliste et ça n'honore pas l'institution dans laquelle j'ai l'honneur de siéger". 

Les huissiers, dépassés, ont dû faire appel aux gendarmes

Laurence Abeille a présenté son texte, qui fait quasiment l'unanimité contre lui, en présence de cette militante de la défense des droits des animaux et de représentants de la Fondation Brigitte Bardot. La venue de Pamela Anderson a provoqué une telle affluence à l'Assemblée que les huissiers ont dû faire appel aux gendarmes pour les aider à contenir les nombreux journalistes désireux d'entrer dans la salle devenue trop petite. Devant les députés, Pamela Anderson a réclamé l'interdiction du gavage forcé, dénonçant "une tradition cruelle" qui n'a pas "sa place dans un monde civilisé".

Germinal Peiro dénonce une "opération médiatique"

Germinal Peiro, député PS et secrétaire national à l'agriculture du PS, a qualifié "d'opération médiatique", "marque d'inconséquence et d'irresponsabilité totale". "Le secteur de l'élevage de canards et d'oies connait dans notre pays une crise sanitaire sans précédent. Et cette crise sanitaire va se doubler d'une crise économique. C'est une véritable tempête. Ce secteur, c'est 30.000 emplois directs et 100.000 emplois indirects. A un moment où les agriculteurs et le monde rural ont besoin d'être soutenus, il est totalement irresponsable, et je pèse mes mots, d'organiser cette opération." a-t-il ajouté.

Courrier commun des présidents de groupe

Dans un courrier commun, chose particulièrement inhabituelle, envoyé à tous les députés, les présidents des groupes politiques PS, PRG, Front de gauche, UDI et LR, ainsi que l'ancien président du groupe écologiste François de Rugy ont qualifié l'"initiative" de "double peine pour nos éleveurs" qui "méritent un soutien exceptionnel de la représentation nationale".

Les producteurs de foie gras dénoncent, eux, une initiative "indécente" au moment "où la survie de leur filière et de leurs exploitations est en péril", du fait de la grippe aviaire, qui a entraîné le gel de la production et le non renouvellement temporaire des canards gras et oies dans les élevages du sud-ouest pour plusieurs mois.
 

Laurence Abeille dénonce des propos sexistes, machistes et misogynes

Le mouvement Chasse, pêche, nature et traditions va jusqu'à écrire dans un communiqué que la députée Abeille "préfère les dindes gonflées au silicone aux bonnes oies gavées au maïs des Landes, du Périgord..." Laurence Abeille a dénoncé, affligée, des "propos particulièrement choquants, sexistes, machistes, misogynes". Pamela Anderson "a un engagement fort", a ainsi estimé la députée du Val-de-Marne, pour qui "on peut continuer à très bien manger sans infliger de souffrance aux animaux".  

Lors de cette conférence de presse, la fondation Brigitte Bardot dévoilera d'ailleurs les résultats d'un sondage où 70% des Français se disent opposés au gavage, "sachant qu'il existe des alternatives" pour produire du foie gras. 

 

L’actrice lutte depuis des années pour la cause animale 

L'actrice canadienne est engagée depuis plusieurs années dans la protection des animaux, notamment par le biais de campagnes contre la fourrure. Elle prône entre autres le végétarisme et se bat contre le port de la fourrure et du cuir ou encore les expérimentations animales.
 
Popularisée par la série télévisée "Alerte à Malibu", Pamela Anderson apparait en janvier en kiosque pour la quatorzième fois en une du célèbre magazine Playboy, le dernier à mettre en scène des femmes nues, créé en 1953 par un jeune Américain de 26 ans, Hugh Hefner.