Elections générales en Grèce le 6 mai

par Mikaël Roparz mercredi 11 avril 2012 17:03
Andreas Manolis Reuters

Lors d'un conseil des ministres, Lucas Papadémos a précisé qu'il demanderait officiellement la tenue du scrutin le 6 mai. La tenue de ces élections doit encore être validée, par décret par le président de la République Carolos Papoulias. Le Premier ministre grec doit s'adresser à la nation ce soir.

 

Ancien vice-président de la Banque centrale européenne, Lucas Papadémos a fait passer des mesures d'austérité draconiennes en contrepartie d'un plan de sauvetage international depuis sa nomination au poste de Premier ministre en novembre.
Lucas Papademos a récemment estimé que si le pays avait fait "plus de la  moitié du chemin vers la reprise économique", "le processus de consolidation budgétaire" prendrait "plus de temps". La Grèce ne renouera avec la croissance d'ici à 2014 qu'à condition de poursuivre les mesures de rigueur exigées par ses créanciers, UE et FMI, a-t-il averti.

Selon les derniers sondages, la Nouvelle-Démocratie (droite) part favorite pour le scrutin, mais avec des intentions de vote évaluées à entre 13% et 20%, ce qui ne lui permettrait pas de constituer seule la majorité gouvernementale et lui imposerait de s'allier avec le Pasok ou des petits partis, selon les analystes.