Défenseur des droits : 70.000 signatures contre Jacques Toubon

par Elise Delève lundi 16 juin 2014 07:46
Jacques Toubon
Jacques Toubon est un ancien du RPR, âgé de 73 ans © Maxppp

La proposition de François Hollande de nommer Jacques Toubon au poste de Défenseur des droits n’est pas très appréciée à gauche. Certains reprochent à ce Chiraquien son positionnement sur la dépénalisation de l’homosexualité dans les années 80. Une pétition lancée sur internet a reçu plus de 70.000 signatures.

Une nomination qui déplait. La semaine dernière, François Hollande a annoncé son intention de nommer Jacques Toubon au poste de Défenseur des droits. Le président de la République a choisi un fidèle de Jacques Chirac dans un choix d’équilibre, mais ce nom suscite des réactions à gauche. Une pétition a même été lancée et a déjà reçu plus de 70.000 signatures. A l’origine de cette pétition Mehdi Ouaroui du Conseil national du PS et Julien Bayou, porte-parole d’Europe-Ecologie les Verts (EELV). Sa nomination est une "erreur de casting", selon Mehdi Ouaroui, "dans une société qui a beaucoup ces dernières années, qui a soif de nouveaux droits, on a choisi un énarque RPR de 73 ans qui s’est battu toute sa vie contre ces nouveaux droits", estime-t-il. Mehdi Ouaroui rappelle que Jacques Toubon a voté contre la loi Badinter en 1981 et contre la dépénalisation de l’homosexualité.

Cette possible nomination n’enchante pas non plus le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, qui a déclaré dimanche : "Je ne suis pas choqué qu'un homme de droite soit Défenseur des droits", mais "Toubon Défenseur des droits, j'avoue que j'ai été un peu interrogatif, c'est le moins qu'on puisse dire". 

Jacques Toubon « ne correspond pas du tout à la fiche de poste (de défenseur des Droits) » (Mehdi Ouaroui à l’origine d’une pétition)