Conseil national : Sarkozy veut "débrancher" Chatel

par Anne-Laure Dagnet mercredi 10 février 2016 08:13
Luc Chatel
Luc Chatel ne veut pas se retirer de la course à la présidence du conseil national LR © maxPPP

Le président Les Républicains soutenait Luc Chatel pour la présidence du Conseil national qui se joue ce week-end mais une concurrente de poids l’a fait changer de stratégie.

C’est une petite primaire qui se joue en ce moment entre Michèle Alliot-Marie et Luc Chatel. Les deux candidats multiplient les coups de fils pour arracher le parrainage ou le soutien des élus pour la présidence du Conseil national, sorte de parlement des Républicains.

Une historique du parti raconte que l’équipe de Nicolas Sarkozy a appelé son assistante pour lui demander de soutenir son conseiller politique. Trop tard, elle avait déjà choisi MAM, sans hésitation : "Chatel, il fait un discours et personne ne retient un mot, il n’imprime pas". Cette élue de Paris raconte aussi que face au danger que représente MAM, la garde rapprochée du patron tente maintenant de débrancher Luc Chatel. "Brice Hortefeux est allé lui demander de se retirer pour lui éviter l’humiliation de la défaite, mais il résiste".

Nicolas Sarkozy ne voulait pas de Michèle Alliot-Marie pour remplacer Jean-Pierre Raffarin à la tête du Conseil national, la députée européenne est trop RPR à son goût. Mais l’ex-patronne du parti est restée très populaire auprès des militants, et elle pourrait malgré tout avoir raison de Luc Chatel.