Tirs de la Corée du Nord après les nouvelles sanctions de l'ONU

par Rédaction de France Info jeudi 3 mars 2016 08:39
ONU
Même la Chine, seul allié de Pyongyang, a adopté les nouvelles sanctions contre la Corée du Nord © REUTERS / Brendan McDermid

C'est en tirant des projectiles à courte portée que la Corée du Nord a répliqué ce jeudi matin aux sanctions décidées ce mercredi soir, à l'unanimité, par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Ces nouvelles sanctions sont une réponse "ferme, unie et appropriée" selon Barack Obama à un essai nucléaire et au tir d'une fusée effectués les 6 janvier et 7 février par la Corée du Nord, en violation de plusieurs résolulations de l'ONU.

Pour la première fois, les pays membres de l'ONU vont devoir inspecter toutes les marchandises en provenance et à destination de la Corée du Nord et interdire l'escale dans leurs ports des navires soupçonnés de transporter vers ce pays des cargaisons illégales. La résolution adoptée ce mercredi interdit aussi les exportations de charbon, de fer et de minerai de fer, sauf si les revenus qui en découlent sont utilisés pour la "subsistance" de la population nord-coréenne. Interdiction également de vendre de l'or, du titane et des minerais rares et d'acheter du carburant pour l'aviation et pour les fusées. Une quinzaine de personnalités et l'agence spatiale nord-coréenne rejoignent la liste noire des individus et entreprises sanctionnés pour leur implication dans le développement par Pyongyang d'armes nucléaires et balistiques.  Enfin les diplomates nord-coréens "impliqués dans des activités illicites"  devront être expulsés. Quant aux dignitaires du régime, ils ne pourront plus se procurer montres de luxe ou jet-skis. 

Des décisions qui ont provoqué la colère de Pyongyang. D'où le tirs de six projectiles dotés apparemment d'une portée de 100 à 150 km en mer du Japon selon le ministère sud-coréen de la Défense.