Regain de violence en Syrie : plus de 120 morts en une journée

par Olivier Bénis samedi 7 avril 2012 18:26
Reuters

Le régime de Damas semble vouloir en finir avec la rébellion syrienne, à quelques jours de la date-butoir fixée par l'ONU pour le retrait des troupes. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), plus de 120 personnes ont été tuées ce samedi, dont 86 civils.

La déclaration de l'ONU pour demander l'arrêt des opérations militaires dès le 10 avril pourrait bien avoir eu l'effet inverse. Selon l'OSDH, les violences ont redoublé ce samedi : loin de commencer à retirer ses troupes, le régime semble plutôt chercher à en finir avec la rébellion le plus vite possible, avant la fin de l'ultimatum.

Le Conseil de sécurité a adopté à l'unanimité jeudi une déclaration, où il demande à Damas de respecter la limite du 10 avril pour cesser les principales opérations militaires et à l'opposition de faire de même avant le 12 avril. Dès hier, le secrétaire général de l'ONU dénonçait "une violation de la position de l'ONU". Pour Ban Ki-moon, "les autorités syriennes sont entièrement responsables de graves violations des droits de l'Homme. Cela doit cesser".

Nouvelle vague de réfugiés syriens en Turquie

Selon les chiffres de l'OSDH, plus de 120 personnes ont trouvé la mort ces dernières 24 heures. Parmi eux, une quarantaine a été tuée dans des bombardements et des tirs dans la seule ville de Latamna, dans la province de Hama.

En attendant la fin de l'ultimatum mardi prochain, l'exode des opposants syriens continue. En 24 heures, ce sont près de 700 Syriens qui sont arrivés en Turquie. Ils sont désormais 24.000 dans le pays. La semaine dernière, la Turquie a accueilli un nombre record de réfugiés : 2.800 personnes en 36 heures.