Présidentielle américaine : Clinton et Trump prêts pour un duel

par Rédaction de France Info mercredi 2 mars 2016 07:56, mis à jour le mercredi 2 mars 2016 à 10h46
Donald Trump et Hillary Clinton sortent renforcés du Super Tuesday
Donald Trump et Hillary Clinton sortent renforcés du Super Tuesday © Reuters / Jim Tanner

Dans leurs discours, Donald Trump et Hillary Clinton s'engagent clairement vers un duel de campagne présidentielle. Ils ressortent favoris des primaires républicaine et démocrate après le "Super Tuesday".

Les électeurs du "Super Tuesday" ont accompli leur travail qui consistait à dégager un favori clair dans chaque camp au point que ce mercredi matin un conseiller de Barack Obama résume en un tweet la situation : pour la présidentielle de novembre, ce sera Hillary Clinton face à Donald Trump.

On n’en est mathématiquement pas encore là, aucun prétendant ne s’est retiré de la course, mais le vote massif de la communauté noire en faveur d’Hillary Clinton dans les Etats du Sud et la capacité de Donald Trump à gagner dans tous les types d’électorat républicains donnent à ces deux candidats un net avantage.

A LIRE AUSSI ►►►Primaires aux Etats-Unis : Trump et Clinton dominent leurs rivaux lors du "Super mardi"

Tous les deux sont projetés d’ailleurs vers l’avenir et leur duel. La démocrate Hillary Clinton dénonce le mur de Donald Trump en appelant à briser les barrières.

Le républicain veut lui d’abord se rendre incontournable pour un parti auquel il fait peur. Donald Trump promet d’être un unificateur et met en avant les dizaines de milliers d’électeurs nouveaux qu’il a su séduire.

Le principal rival de Donald Trump, Marco Rubio, a du mal à apparaitre comme une alternative crédible ; il ne progresse guère. Le sénateur ultra-conservateur, Ted Cruz, au contraire, peut mettre en avant ses victoires dans le Texas dont il est l’élu et dans l’Oklahoma. Il appelle les autres candidats à se retirer et à le rejoindre. Mais, plus les primaires avancent, plus les électeurs votent et plus le slogan "je suis le seul à pouvoir battre Trump" ressemble à de la méthode Coué.