ONU : 133 pays appellent à une transition politique en Syrie

par Sylvie Johnsson samedi 4 août 2012 07:15

L'assemblée générale des Nations unies a massivement condamné ce vendredi soir le gouvernement syrien avant de réclamer une transition politique dans ce pays. Cent trente-trois pays ont voté pour ce texte initié par la Ligue arabe, 12 contre et 31 se sont abstenus. Le texte bénéficiait du coparrainage de plusieurs Etats membres, dont celui de nombreux pays occidentaux.

 

Publié
Ki Price Reuters

Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'Onu © Reuters Ki Price

Dans cette résolution, l'Assemblée générale de l'ONU
"déplore l'incapacité du Conseil
de sécurité à s'entendre sur des mesures faisant en
sorte que les autorités syriennes respectent ses
décisions". 
Le texte appelle aussi à "une
transition politique générale menée par les
Syriens vers un système politique démocratique et
pluraliste".

 Sans surprise, la Russie a voté
contre cette résolution. Ainsi que  la Chine, l'Iran, la Corée du Nord, la
Biélorussie et Cuba.   

Gérard Araud, l'ambassadeur  de France à l'ONU, s'est déclaré "heureux que ce texte ait pu être voté avec une large majorité. Avec toujours les mêmes douze qui s'y opposent. Je signale que ce sont la Corée du nord, le Zimbabwe, l'Iran,  un club de démocraties..."

Ressources audio liées