Manifestation et port d'arme devant l'ambassade américaine: un jeune condamné à trois mois ferme

par Sylvie Johnsson samedi 22 septembre 2012 14:44
Nathanaël Charbonnier Radio France

La représentante du ministère public avait requis six mois de prison, dont trois avec sursis, contre ce jeune homme poursuivi pour "participation à un attroupement armé" et port d'arme lors de la manifestation non autorisée samedi dernier 15 septembre près de l'ambassade des Etats-Unis à Paris.

Le procureur avait également demandé le placement en détention à l'issue de l'audience du jeune homme. Il n'a pas été suivi sur ce point.

Converti à l'islam depuis quatre ans, cet agent d'entretien à la SNCF avait jeté une matraque télescopique et quatre torches dans une poubelle en marge de la manifestation. Il avait été confondu par ses empreintes. Une matraque qu'il a expliqué avoir pris "par prévention", craignant d'être attaqué par des extrémistes juifs. 

Ce jeune homme fait partie des 150 personnes présentées comme "proches des salafistes" et interpellés pour leur participation à cette mobilisation non-déclarée. Une seule, un mineur de 16 ans, a été placée en garde à vue, avant d'être relâchée le lendemain.