Les trois djihadistes présumés n'ont pu embarquer pour la France

INFO FRANCE INFO par mardi 23 septembre 2014 18:44, mis à jour le mardi 23 septembre 2014 à 20h30
L\\\'aéroport d\\\'Istanbul
Les trois djihadistes français présumés n'ont pas embarqué à l'aéroport d'Istanbul © MaxPPP

Les trois djihadistes présumés, dont on annonçait l'interpellation en France ce mardi à l'aéroport d'Orly, de retour de Syrie, ont été empêché d'embarquer en Turquie, contrairement à ce qu'avait annoncé dans un premier temps des sources policières.  

Selon nos informations, ces trois djihadistes présumés, parmi lesquels figure le mari de Souad Merah, Abdelwahed B., qui est donc le beau-frère de Mohamed Merah, ces trois djihadistes présumés n'ont toujours pas été interpellés à l'aéroport d'Orly, contrairement à ce qui a été annoncé en tout début d'après-midi, par plusieurs sources proches du dossier, dont des sources qui venaient du Ministère de l'Intérieur.

A cette heure, ces trois djihadistes présumés ne sont pas entre les mains de la police. Encore moins entendus dans les locaux de la DGSI, la Direction Générale de la Sécurité Intérieure. Selon nos informations,  trois djihadistes présumés, tous trois originaires de Toulouse, seraient toujours en Turquie, où ils ont bel et bien été arrêtés par les policiers turcs, au mois d'août dernier.

L'embarquement des djihadistes empêché par le commandant de bord 

L'arrestation aurait eu lieu précisément à la frontière entre la Syrie et la Turquie, alors que les trois djihadistes étaient en train de découper un grillage. Ils ont alors été immédiatement arrêtés par les policiers turcs, et placés dans un centre de rétention. Plusieurs semaines se sont écoulées, ce qui est la procédure normale pour une expulsion, comme pour l'expulsion de Mourad Fares, il y a quelques jours, sauf qu'au moment de l'expulsion de Turquie, il y a eu un problème au moment de monter dans l'avion, le commandant de bord a refusé de prendre pour passagers les trois djihadistes présumés qui sont donc toujours à Istanbul, à cette heure, entre les mains des policiers turcs.

Trois djihadistes présumés dont l'un, Abdelwahed B., 29 ans, est le beau-frère de Mohamed Merah, c'est le mari de Souad Merah. Un autre, Imad D, 27 ans, est un ami d'enfance de Merah, il avait déjà été condamné à trois ans de prison en 2009 pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Le troisième, Gaël M, est un converti. Tous trois étaient partis en Syrie en février mars 2014. Leur retour en France devrait s'effectuer dans les heures qui viennent, et dès leur retour sur le territoire français, ils seront évidemment interpellés par les policiers de la DGSI.