Le pape au Mexique : les migrants, "ce sont des frères et des sœurs"

par Mathilde Imberty jeudi 18 février 2016 06:52
200.000 personnes ont suivi la messe côté mexique
200.000 personnes ont suivi la messe côté mexicain © maxPPP

Le pape sera ce jeudi après-midi de retour à Rome après un voyage de six jours au Mexique. Une visite qui s'est achevée avec une étape hautement symbolique à Ciudad Juarez où il a célébré une messe transfrontalière, suivie aussi bien au Mexique qu’aux Etats Unis. L'occasion de lancer un appel à plus d’humanité pour les migrants dans le monde entier.

"Plus de mort ni d’exploitation !" Le cri du pape s’élève le long du grillage qui marque la frontière. Du haut de l’autel situé à 80m seulement des Etats-Unis, il appelle à un sursaut d’humanité face à la crise migratoire mondiale. "Cette crise qu’on peut mesurer par des chiffres, nous voulons la mesurer par des noms, des histoires, par des familles !  Ce sont des frères et des sœurs qui partent, chassés par la pauvreté et la violence, par le narcotrafic et par le crime organisé."

Le pape salue les fidèles qui suivent la messe sur écran géant dans un stade d’El Paso. La frontière tombe, le temps d’une homélie. Le temps pour Jorge, jeune homme de Ciudad Juarez, de reprendre espoir avec mesure : "Le pape est un homme comme nous. Ce n’est pas Dieu non plus. Il vient nous donner une idée de comment les choses devraient être. Mais maintenant c’est à nous de les changer".

"Refusez le diktat de la violence" . Le pape aura répété ce message tout au long de son voyage au peuple mexicain. Et aux autorités : abandonner le diktat de la corruption.

Le pape au Mexique : les migrants, "ce sont des frères et des sœurs" - reportage Mathilde Imberty