Le groupe Etat islamique confirme la mort de "Jihadi John"

par Rédaction de France Info mardi 19 janvier 2016 22:09
Mohammed Emwazi, né au Koweït en 1988, avait rejoint la Grande-Bretagne avec sa famille à l\\\'âge de six ans
Mohammed Emwazi, né au Koweït en 1988, avait rejoint la Grande-Bretagne avec sa famille à l'âge de six ans © Reuters

Dans sa revue Dabiq publiée ce mardi, le groupe Etat islamique a confirmé la mort du Britannique "Jihadi John", tué en novembre 2015 par une frappe aérienne sur son fief de Raqa, dans l'est de la Syrie. Il était devenu l'emblème de la cruauté de l'organisation djihadiste.

 Le magazine Dabiq, publication liée au groupe Etat islamique, a publié ce mardi un éloge du djihadiste britannique Mohamed Emwazi, surnommé "Jihadi John", confirmant implicitement sa mort.

A LIRE AUSSI ►►► Expliquez nous "Jihadi John"
 
En novembre dernier, les autorités américaines et britanniques avaient annoncé en novembre dernier que "Jihadi John" avait probablement été tué lors d'un raid aérien américain à Rakka, dans le nord syrien. Le Pentagone s'était alors dit "raisonnablement certain" de la mort d'un des principaux bourreaux du groupe djihadiste, quand l'Observatoire syrien des droits de l'homme annonçait qu’ "un véhicule transportant quatre dirigeants étrangers de l'Etat islamique, y compris un djihadiste britannique" avait été touché par une frappe aérienne américaine juste après le siège du gouvernorat dans la ville de Rakka.    

Froid, sadique et impitoyable

"Jihadi John", de son vrai nom Mohammed Emwazi, que l'on voit dans plusieurs vidéos de décapitations d'otages occidentaux, était devenu emblématique de la cruauté de l'organisation djihadiste. Un ancien prisonnier l'avait qualifié de "type froid, sadique et impitoyable". Sa dernière apparition remonte à une vidéo du 31 janvier montrant l'assassinat d'un Japonais.