La tempête tropicale Isaac se dirige vers la Floride

par Sylvie Johnsson dimanche 26 août 2012 08:41
Desmond Boylan Reuters

Après avoir balayé Cuba et tué six personnes en Haïti, cette tempête tropicale a déjà contraint le Parti républicain à repousser l'ouverture de sa convention d'investiture.

Dans son bulletin le plus récent, le centre américain des ouragans situe  le coeur de la tempête se trouve au large des côtes nord-est de Cuba. Accompagnée de bourrasques pouvant atteindre près de 100 km/h, elle  progresse à une trentaine de km/h.

Le gouverneur de Floride Rick Scott a décrété l'état d'urgence pour  mobiliser les services de secours. L'activité est  en cours de suspension sur les plates-formes pétrolières et gazières du Golfe du Mexique. Des prévisionnistes ont déjà calculé que le passage d'Isaac   pourrait entraîner une baisse de 43% de la production américaine offshore de pétrole et de 38% pour le gaz naturel.

Des milliers de personnes habitants le long des côtes et des cours d'eau ont été évacuées à Cuba. Selon les autorités, des habitations ont été inondées et les vents violents ont renversé des lignes électriques et téléphoniques en certains endroits. Mais aucun décès n'a été signalé jusqu'à présent.

Avant Cuba, Isaac avait balayé samedi le sud d'Haïti, où certains quartiers de Port-au-Prince, la capitale, ont été inondés. La pluie et le vent se sont engouffrés dans les camps de fortune où vivent toujours plus de 350.000 survivants du séisme dévastateur de janvier 2010.
Selon les responsables de la protection civile ont avancé un bilan de six morts, dont une fillette de 10 ans tuée par l'effondrement d'un mur près de Port-au-Prince, et plus de 14.000 personnes évacuées.   

En Haïti, les camps n'ont pas résisté aux pluies, récit d'Amélie Baron  

.

L'ouverture de la Convention républicaine américaine a été repoussée, précisions de Fabienne Sintès