L'ONU condamne le nouvel essai nucléaire nord-coréen

par Frédéric Carbonne mercredi 6 janvier 2016 21:29
Ban Ki-Moon, secrétaire général de l\\\'ONU, condamne le nouvel essai nucléaire nord-coréen
Ban Ki-Moon, secrétaire général de l'ONU, condamne le nouvel essai nucléaire nord-coréen © Reuters/Brendan McDermid

Le Conseil de sécurité de l'ONU, réuni en urgence, menace d'alourdir les sanctions contre le régime de Pyongyang, après l'annonce d'un quatrième test atomique mardi.

La Conseil de sécurité s'est réuni en urgence et il condamne "fermement" le nouvel essai nucléaire de la Corée du nord. Les sanctions internationales qui visaient déjà le pays après les trois premiers essais vont être renforcées par des "mesures supplémentaires" après  cette "violation flagrante" des règles internationales.

A LIRE AUSSI ►►► La Corée du Nord annonce le premier essai "réussi" d'une bombe H

Au terme de deux heures de réunion à huis-clos, cette déclaration du Conseil de sécurité a été approuvée à l'unanimité, y compris par la Chine, allié traditionnel de Pyongyang. Les 15 pays ont indiqué qu'ils aller "commencer à travailler immédiatement" sur un projet de résolution. La réunion de ce mercredi avait pour objectif de montrer l'isolement de la Corée du nord et la détermination de l'ONU

Maintenant, le travail est double. Les experts doivent d'abord déterminer s'il s'agissait bien d'une bombe à hydrogène. Les premiers rapports de l'agence des Nations unies font état d'une secousse sismique moins violente que lors du précédent essai nucléaire en 2013.

Les diplomates, eux, vont négocier la nature des nouvelles sanctions. Tous les regards se tournent alors vers la Chine : Pékin redoute l'effondrement du régime nord-coréen mais ne veut pas encourager la fuite en avant nucléaire. Ce qui en discussion, ce sont donc des sanctions ciblées contre un pays déjà complètement coupé du monde.