L'attaque du consulat de Benghazi serait liée à la mort d'un leader d'Al-Qaïda

par Antoine Krempf samedi 15 septembre 2012 17:16
Reuters

Selon SITE, le centre américain de surveillance des réseaux islamistes sur internet, l'attaque contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi aurait un lien avec la mort d'Abou Yahya al-Libi, le numéro deux d'Al-Qaïda. L'assaut de la représentation diplomatique en Libye a coûté la vie mardi à quatre Américains, dont l'ambassadeur.

"La mort du cheikh Abou Yahya al-Libi (...) a stimulé l'enthousiasme
et la détermination des fils d'Omar al-Mokhtar (en Libye) à se venger de ceux
qui se sont moqué et ont attaqué notre prophète"
. Le communiqué mis en
ligne vendredi est signé Aqpa, la branche yéménite du réseau Al-Qaïda. Il a été
révélé par SITE, un site américain spécialisé dans la surveillance des réseaux
islamistes en ligne.

Le communiqué n'est pas à proprement parlé une revendication
mais il souligne tout de même un lien entre la mort du leader islamiste et l'attaque
du consulat des Etats-Unis à Bengahzi
qui a fait quatre morts mardi parmi les
fonctionnaires américains, dont l'ambassadeur. D'autant que la veille, à
quelques heures de la commémoration du 11 septembre, le chef d'Al-Qaïda, Ayman
Al-Zawahiri, avait diffusé confirmant la mort de son bras droit, tué en juin au
Pakistan.

Si cette piste se confirme, le film anti-islam n'aurait été
qu'un prétexte pour s'en prendre aux intérêts américains en Libye et à travers
le monde musulman. Toujours dans son communiqué, Aqpa écrit ; "Faisons
de l'expulsion des ambassades et des consulats une étape de la libération des
terres arabes de l'hégémonie et de l'arrogance américaines"
.