Etats-Unis : Todd Akin refuse de se retirer

par Mélody Piu mercredi 22 août 2012 15:54, mis à jour le mercredi 22 août 2012 à 16h41

Republican Todd Akin issues apology

Le lundi 28 avril 2014

L'élu républicain du Missouri Todd Akin, qui a scandalisé l'opinion avec ses propos sur le viol et l'avortement, a maintenu mardi sa candidature au Sénat, et ce malgré les appels de son camp pour qu'il retire sa candidature au Sénat. Une décision de justice peut néanmoins encore intervenir.

Todd Akin refuse de jeter l'éponge. Cet élu républicain qui a provoqué une tollé en affirmant dimanche qu'une femme victime d'un "véritable viol" tombait rarement enceinte, est désormais sommé par son camp de se retirer de la course au Sénat. MaisTodd Akin ne l'entend pas ainsi. "Les électeurs du Missouri m'ont choisi pour être leur candidat" a-t-il déclaré sur la chaîne ABC.

"Je ne crois pas que les chefs du parti ont le droit d'outrepasser le choix des électeurs. [...] J'ai l'intention de remporter l'élection

Selon la loi éléctorale du Missouri, Todd Akin avait jusqu'à 17h00 heure locale (22h00 GMT) pour retirer sa candidature mardi. Mais une décision de justice peut néanmoins intervenir jusqu'au 25 septembre pour invalider sa candidature.

Désavoué par son propre camp

Alors que Todd Akin a présenté ses excuses à plusieurs reprises
pour ses propos, nombreux sont ceux qui se demande comment un
candidat du parti républicain, qui siège actuellement au comité des sciences,
a pu tenir un tel discours. Il avait notamment déclaré que les femmes
possédaient des défenses biologiques qui leur permettaient de na pas
tomber enceinte en cas de "viol véritable". Cette déclaration
avait immédiatement suscité l'indignation dans le camp démocrate mais
aussi chez les républicains, relançant le débat sur l'avortement à moins
de trois mois de l'élection présidentielle du 6 novembre.

Mitt Romney, candidat républicain à la Maison-Blanche, a lui-même conseillé à Todd Akin de retirer sa candidature. "Aujourd'hui, ses amis du Missouri l'ont
exhorté à s'effacer et je crois qu'il devrait écouter leur conseil et se
retirer de la course au Sénat
". Pour le candidat mormon cette affaire est très embarrassante. Selon le New York Times, Mitt Romney est peu populaire auprès des femmes américaines, il essaie donc depuis quelques mois d'éviter les sujets qui font débat.

Toujours en lutte contre l'avortement

Malgré ses excuses, Todd Akin maintient qu'il est toujours en lutte contre l'avortement "Je ne m'excuse pas pour le fait que je suis toujours pro-vie." a-t-il déclaré sur ABC.

L'équipe de campagne de Todd Akin a mis en ligne mardi un nouveau site Internet de soutien au candidat du Missouri sur lequel on peut lire "Je suis pro-vie et je soutiens Todd Akin".