Désastre sanitaire dans le Michigan : Obama déclare l'état d'urgence

par Frédéric Carbonne mercredi 20 janvier 2016 07:26
Flint
L'eau de Flint, nuisible pour les voitures, mais potable selon les autorités © Rebecca Cook

Dans le Michigan, les 100.000 habitants de Flint ont consommé une eau totalement insalubre alors que les autorités le savaient. Une dizaine de personnes ont succombé à la légionellose. Ce mardi soir, des centaines d'habitants étaient rassemblés devant le Parlement pour réclamer la démission du gouverneur. Barack Obama a reçu le maire de Flint.

Pendant des années l'eau de cette ville de Flint a été considérée comme nuisible pour les voitures, mais propre à la consommation des habitants. General Motors avait cessé de l'utiliser dès 2014, trop corrosive pour les pièces de ses véhicules. Il a donc fallu des enfants malades d'empoisonnement au plomb et des enquêtes indépendantes pour que les autorités cessent d'affirmer que cette eau était potable. Le gouverneur de l'Etat du Michigan reconnaît des erreurs. Cette affaire, dit-il, est un désastre. Il s'excuse publiquement pour la première fois mais cela ne suffira pas pour qu'il retrouve la confiance. Après avoir ignoré le sort des 100.000 habitants de cette ville symbole de la crise industrielle dans la région, l'Etat fédéral est au chevet de Flint. Barack Obama a déclaré l'état d'urgence, la garde nationale distribue des bouteilles d'eau, comme les casques bleus des Etats-Unis peuvent le faire dans un pays du tiers-monde et la justice vient de lancer une enquête sur la gestion de ce dossier. Le cinéaste Michael Moore, originaire de Flint, parle tout simplement d'empoisonnement à grande échelle.