Barack Obama à Cuba : première visite d'un président américain depuis 1928

par Rédaction de France Info dimanche 20 mars 2016 21:49
Michelle et Barack Obama, à leur arrivée à Cuba
Michelle et Barack Obama, à leur arrivée à Cuba © Reuters/Carlos Barria

C'est un déplacement historique : la dernière fois qu'un président américain en exercice a posé le pied à Cuba, c'était il y a 88 ans. Une visite qui doit sceller le rapprochement entre les deux pays.

Air Force One s'est posé à l'aéroport de La Havane un peu après 16h, heure locale (21h, heure française). A bord, Barack Obama qui effectue une visite officielle dans le pays jusqu'à mardi. C'est une visite historique, car aucun président américain en exercice n'était venu sur l'île depuis 1928. Les relations entre les deux pays se sont nettement améliorées ces derniers mois, avec notamment le rétablissement officiel des relations diplomatiques en juillet 2015.

A son arrivée, Barack Obama s'est exprimé immédiatement sur Twitter : "Comment ça va Cuba ? Je viens d'atterrir, impatient de rencontrer et écouter directement le peuple cubain"

A LIRE AUSSI  ►►►  Barack Obama à Cuba pour une visite les yeux dans les yeux

L'arrivée du président américain à La Havane était transmise en direct à la télévision cubaine. La famille Obama a été accueillie dès sa descente de l'avion par plusieurs officiels, dont le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodriguez. Alors qu'il ne lui reste plus que dix mois à passer à la Maison blanche, Barack Obama montre un objectif clair avec cette visite : rendre irréversible le rapprochement entre les deux Etats, annoncé le 17 décembre 2014 à la surprise générale.

"En un an, les choses ont bien changé", explique Frédéric Carbonne, envoyé spécial de France Info

La question des droits de l'homme sera abordée "directement"

Barack Obama, lui-même Prix Nobel de la paix, a souhaité que le respect des droits de l'homme dans le régime cubain soit une question importante. Il a programmé mardi une rencontre avec des dissidents et prévenu qu'il évoquerait "directement" cette question lors de ses entretiens lundi avec le dirigeant cubain Raul Castro.

Mais la liberté d'expression et de manifestation est encore loin d'être acquise : plusieurs dizaines de dissidents ont été arrêtés dimanche lors de l'habituelle procession des Dames en Blanc près d'une église de l'ouest de La Havane. La police n'a pas fourni d'explications sur cette opération, mais arrestations régulières se soldent généralement par des libérations quelques heures plus tard.