Bachar al-Assad : "C'est à la France de changer de politique" en Syrie

par Isabelle Labeyrie vendredi 12 février 2016 19:50
Le président syrien demande à l\\\'Europe de renvoyer les exilés syriens
Le président syrien demande à l'Europe de renvoyer les exilés syriens © WITT/SIPA

C'est la première fois qu'il répond aux médias depuis l'échec des pourparlers de paix sur la Syrie. Bachar al-Assad a accordé jeudi un entretien au bureau syrien de l'Agence France Presse , qui le publie ce vendredi. Le dirigeant maintient sa position : il souhaite reconquérir l'ensemble du territoire syrien.

Cinq ans de guerre, 260 000 morts, des millions d'exilés et une certitude qui n'a jamais changé : Bachar al-Assad veut reprendre le contrôle de son pays : les territoires tombés aux mains des djihadistes comme ceux dirigés par les rebelles, qu'il appelle tous d'ailleurs de la même manière des "terroristes". "Cela sera peut-être long, lâche-t-il, mais c'est notre but, que l'on soit ou non capable de l'atteindre, c'est notre but." 

L'ONU et la plupart des grandes puissances occidentales ont beau l'accuser de crimes contre l'humanité, le dirigeant syrien balaie tout d'un revers de main. "Ces rapports sont politisés et n'apportent pas de preuves, affirme-t-il. Je ne crains ni ces menaces ni ces allégations."

"C'est à la France de changer de politique"
— Bachar al-Assad, président syrien

Quant à l'exode des Syriens qui continuent chaque jour de vouloir rejoindre l'Europe, ce sont les européens qui en sont directement responsables. Bachar al-Assad ne leur demande donc pas de mieux s'organiser pour accueillir les flux de réfugiés. Au contraire : il leur demande de renvoyer les exilés d'où ils viennent, en Syrie. Interrogé sur ses relations avec Paris, qui campe sur une ligne ferme, celle selon laquelle Bachar est un dictateur et ne représente pas l'avenir de la Syrie, Assad a une réponse simple : "c'est à la France de changer de politique".