Attaque terroriste au Mali : le bilan est de cinq morts

par David Baché vendredi 5 février 2016 13:03
Un barrage de soldats maliens à l\\\'entrée de Tombouctou au Mali
Un barrage de soldats maliens à l'entrée de Tombouctou au Mali © Reuteurs

Le nord du Mali a été touché ce vendredi matin par une attaque terroriste. Un poste de contrôle de l'armée malienne et un camp de la Minusma, la Mission des Nations unies dans le pays, ont été visés près de Tombouctou. Quatre assaillants et un soldat malien sont décédés.

Il est précisément 6h27 lorsqu'un véhicule kamikaze se fait exploser dans un camp de la mission Minusma des Nations-Unies, dans le secteur de la Palmeraie, dans un ancien hôtel situé entre l'aéroport et le quartier administratif, situé à l'entrée de la ville de Tombouctou. C'est une source sécuritaire onusienne à Tombouctou qui le confirme.

Bilan : quatre assaillants et un soldat malien décédé

Ce que les assaillants ignoraient apparemment, c'est que les policiers du contingent nigérian de la Minusma avait déménagé il y a environ une semaine. Seuls trois gardes étaient présents dans le camp ; ils ont pu s'enfuir selon cette même source.

Il n'y a pas eu de victimes lors de cette première phase de l'attaque, mais des tirs ont ensuite été échangés entre des assaillants retranchés à l'intérieur du camp et des soldats de l'armée malienne. Les échanges de tirs se sont poursuivis jusqu'en milieu de matinée, et l'armée malienne a repris le contrôle de la zone est en cours. L'attaque a fait cinq morts, quatre assaillants et un soldat malien.

Selon Olivier Salgado, le porte-parole de la Minusma, basé à Bamako, "La Minusma et les forces de défense et de sécurité maliennes sont immédiatement intervenues dans le but de les déloger".

"La Minusma et les forces de sécurité maliennes sont intervenues immédiatement" Olivier Salgado