Un nouveau dérapage de Jean-Paul Guerlain?

par Erik Kervellec jeudi 8 mars 2012 20:07, mis à jour le vendredi 9 mars 2012 à 05h00
OLIVIER LEJEUNE Maxppp

C’est une information France Info. Jean-Paul Guerlain, qui était jugé le 9 février dernier pour injures raciales, a provoqué un nouvel incident. Cela s’est passé le 24 février gare du Nord à Paris. L’ancien parfumeur aurait de nouveau proféré des propos à caractère raciste. Trois agents de la compagnie Eurostar ont porté plainte. Elles ont été transmises au parquet de Paris.

Cette nouvelle affaire date
du 24 février dernier. Sur un quai de la gare du Nord, Jean-Paul Guerlain est
en colère. Il est en retard pour prendre son train et on lui refuse l’accès aux
voitures. L’ancien parfumeur s’en prend alors aux trois agents d’Eurostar qui
sont là pour l’aider car il se déplace en fauteuil roulant.

Deux des agents sont noirs,
leur troisième collègue féminine a également des origines asiatiques. Tous
trois affirment avoir entendu de la bouche de Jean-Paul Guerlain, très énervé :

"la
France est un pays de merde, c’est une boite de merde et en plus on est servi
que par des immigrés"
 .

Des propos "plein
de mépris"
selon l’un des agents qui témoigne sur France Info, "d’autant
qu’on était là pour aider. Nous on est aussi Français que ce monsieur la"
. Les trois agents, choqués, ont donc prévenu leur hiérarchie et déposé plainte pour
injure raciale. Des plaintes transmises au parquet de Paris.

Il y a un mois, le 9 février
dernier, l’ancien parfumeur était jugé par le tribunal correctionnel de Paris
pour "injures raciales". A la télévision il avait tenu des propos
sur les  "nègres". Lors de l’audience, il a dit regretter "une
imbécillité"
expliquant être "tout sauf raciste". Le
procureur a réclamé au moins 7.500 euros d’amende et le délibéré est attendu le
29 mars.

Une affaire évoquée,
semble-t-il, lors de l’incident de la gare du nord. Alors que Jean-Paul
Guerlain continuait de vociférer devant les hommes de la police de l’air et des
frontières venus à la rescousse, un témoin affirme qu’une personne de l’entourage
de Jean-Paul Guerlain a parlé au vieux monsieur. Selon le témoin cette personne
aurait recommandé à l’ancien parfumeur "de se taire, d'arrêter de dire
n'importe quoi devant tout le monde, alors que la première procédure n'est pas
encore terminée"

"C'était humiliant et choquant. Il y avait beaucoup de mépris"  
Christopher, un agent d'Eurostar qui aurait été victime d'insultes racistes de la part de Jean-Paul Guerlain