Affaire des sondages de l'Elysée : Claude Guéant mis en examen

par Sophie Parmentier mardi 23 février 2016 14:24
gueant
Claude Guéant à une réunion de l'UMP en janvier 2014 © Benoit Tessier/Reuters

Claude Guéant a été mis en examen dans l'affaire des sondages de l'Elysée pour "complicité de favoritisme". L'ancien secrétaire général de l'Elysée pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy était entendu depuis ce mardi matin par un juge financier.

L’hypothèse planait depuis le début de son audition mardi matin par un juge financier. Après quatre heures de garde à vue, Claude Guéant a donc été mis en examen dans l’affaire des sondages de l’Elysée pour "complicité de favoritisme". 

Le juge Tournaire a par ailleurs décidé de placer l'ancien secrétaire général de l'Elysée pendant la présidence de Nicolas Sarkozy, sous le statut de témoin assisté, pour des faits de complicité de détournement de fonds publics. Un statut qui est un peu plus favorable. 

Des contrats passés sans appels d'offres

Les fait qui lui sont reprochés concernent des contrats passés sans appels d'offres avec les sociétés de Patrick Buisson et de Pierre Giacometti. Au cours de leur enquête, les policiers ont listé 235 sondages achetés par le cabinet de Patrick Buisson, et revendus à la présidence de la République entre 2007 et 2009, avec une marge qui dépasse un million et demi d'euros.

Dans cette affaire sur des contrats litigieux, Patrick Buisson était déjà mis en examen depuis l'été dernier, ainsi que d'autres protagonistes, comme Emmanuelle Mignon, ex-directrice de cabinet de l'Elysée. Elle avait évoqué devant les policiers, une note manuscrite signée de la main de Claude Guéant, qui lui demandait, assurait-elle, de faire signer ces fameux contrats.

A LIRE AUSSI ►►►Primes en liquide : Guéant condamné à deux ans de prison avec sursis