Procès des "amants diaboliques" : le mari condamné à 30 ans de prison, 25 ans pour sa maîtresse

par Rédaction de France Info lundi 25 janvier 2016 18:31
Anne Barbot avait été tué dans le garage de sa ferme à Vritz en Loire-Atlantique en mars 2013
Anne Barbot avait été tué dans le garage de sa ferme à Vritz en Loire-Atlantique en mars 2013 © MaxPPP

La Cour d'Assises de Loire-Atlantique a condamné Didier Barbot et sa maîtresse, respectivement à 30 et 25 ans de prison pour l'assassinant de l'épouse Barbot.

L’affaire d’un mari et de sa maîtresse, accusés d’avoir tué l’épouse en 2013 était examinée ce lundi devant la cour d’Assises de Loire-Atlantique. Ils ont finalement été condamnés respectivement à 30 et 25 ans de réclusion.

Des peines qui vont dans le même sens que les réquisitions prononcées dans la matinée par l'Avocat général.

Tous deux sont accusés d'avoir tendu un piège à l'épouse Barbot dans le garage de la maison familiale. La victime avait été frappée et étranglée à Vritz (Loire-Atlantique). Le corps avait été découvert dans une voiture calcinée, dix jours après la disparition signalée par le mari, qui se montrait éploré.

Le couple encourait la réclusion criminelle à perpétuité.

A LIRE AUSSI ►►►► Procès des "amants diaboliques" : 25 et 30 ans de réclusion requis