Privés de bac pro après un 20/20 à une épreuve de rattrapage

par Guillaume Gaven samedi 15 septembre 2012 06:59
Tomfry Fotolia.com

Le rectorat de Besançon a annulé le bac professionnel de deux jeunes qui avaient obtenu 20/20 à une épreuve de rattrapage en mécanique - alors que toute l'année ils étaient à 8 ou 9/20... Fraude, soupçonne-t-il. L'affaire se réglera devant le tribunal administratif.

Bizarre... Comment se fait-il que ces deux jeunes qui, toute l'année, ont culminé à 8 ou 9/20, obtiennent 20/20 au rattrapage, à l'épreuve de mécanique ? Il n'en a pas fallu plus pour que le rectorat décide l'annulation de leur bac professionnel.

"La commission de discipline a jugé qu'il y avait des faits précis et concordants qui permettaient de dire que ces deux candidats avaient fraudé", raconte Henri Féral, le secrétaire général du rectorat.

Pas du tout, se défendent les principaux concernés. Qui expliquent avoir bachoté et être tombé, par chance, sur un sujet qu'ils avaient beaucoup travaillé. L'avocat de l'un d'eux, Me Randall Schwerdorffer, détaille : "Ils n'ont pas eu connaissance du sujet, détenu par un professeur, avant l'examen - cette piste a été écartée - et ils n'ont pas triché pendant l'examen - les examinateurs sont formels. Mais alors s'ils ont triché, le rectorat est censé dire comment, ce qu'il ne fait pas."

Les lycéens ont décidé de porter l'affaire devant le tribunal administratif de Besançon.

Le rectorat s'est juste fondé sur une impression défavorable, se désole l'avocat d'un des jeunes, Me Randall Schwerdorffer