Manuel Valls décide "la révocation du commissaire Michel Neyret"

par Baptiste Schweitzer vendredi 7 septembre 2012 19:33
Christophe Morin / IP3 Maxppp

Manuel Valls a révoqué le commissaire Michel Neyret, mis en examen dans une affaire de trafic d'influence et de stupéfiants. Cette révocation, la sanction la plus haute possible, ne faisait guère de doute. Elle avait été recommandée mardi par le conseil de discipline de la police.

Le communiqué du ministère de l'Intérieur est tombé en fin de journée. Le commissaire Michel Neyret a été révoqué par Manuel Valls. L'ex-numéro deux de la PJ lyonnaise est mis en examen dans une affaire de trafic d'influence et de stupéfiants.

Cette sanction, la plus haute possible, n'est pas une surprise. Elle avait été recommandée par le conseil de discipline de la police. Ses avis sont en général suivis par le ministre. Par ailleurs Manuel Valls avait vendredi matin souligné la nécessité pour les policiers d'être "exemplaires"

Une sanction dénoncée par Yves Sauvert, l'un des avocats de Michel Neyret. "On fait vite et mal et on a rendu une décision expéditive. C'est inadmissible", explique l'avocat sur France Info.

Michel Neyret a été mis en examen en octobre 2011 pour trafic d'influence, corruption, association de malfaiteurs ou encore trafic de stupéfiants. Placé en détention, il a été remis en liberté en mai dernier. Il vit depuis sous un strict contrôle judiciaire.

Il a condécé des "imprudences" en acceptant cadeaux et faveurs de truands en échange de renseignements, notamment des fiches de police. 

L'un des avocats de Michel Neyret, maître Yves Sauvert, dénonce cette révocation