Lyon : le prêtre soupçonné de pédophilie, mis en examen

par Claude Cordier mercredi 27 janvier 2016 22:37, mis à jour le mercredi 27 janvier 2016 à 22h53
Le prêtre assure que les autorités ecclésiastiques étaient au courant depuis 1991 © MaxPPP
Le prêtre assure que les autorités ecclésiastiques étaient au courant depuis 1991 © MaxPPP

En garde à vue depuis lundi à Lyon, Bernard Preynat a été mis en examen mercredi pour "agressions sexuelles et viols sur mineurs de moins de 15 ans". Il a reconnu les faits et affirme que sa hiérarchie était au courant.

Il est soupçonné d'avoir abusé de plusieurs enfants entre 1970 et 1991, Bernard Preynat a été mis en examen mercredi à Lyon pour "agressions sexuelles et viols sur mineurs de moins de 15 ans".
En garde à vue depuis lundi, ce prêtre continue à être interrogé par la brigade de protection de la famille. Il a même été confronté à quelques unes de ses victimes qui ont déposé plainte en mai 2015, de longues années après les faits.

Des faits connus de la hiérarchie ?

Bernard Preynat, qui encadrait des camps de scoots dans les années 80 dans la banlieue ouest de Lyon, a reconnu les faits. Mais surtout le prêtre de 70 ans assure que ces attouchements étaient connus par les autorités ecclésiastiques depuis 1991, date d'un signalement par une famille. Il avait alors été écarté du groupe de scoots mais continuait à enseigner le catéchisme à des enfants. 

Une information judiciaire a donc été ouverte. Bernard Preynat a été placé sous contrôle judiciaire et placé sous le statut de témoin assisté pour viol présumé sur 3 autres mineurs.