Corse: le FNLC revendique une série d'attentats et interpelle le gouvernement

par Sylvie Johnsson dimanche 3 juin 2012 07:39

Dans un communiqué authentifié, le Front de libération nationale de la Corse revendique la vingtaine d'attentats qui ont visé des résidences secondaires en mai, sans en donner la liste complète. Et il s'adresse au nouveau gouvernement socialiste.

    "Nous revendiquons la campagne menée
ces jours derniers contre la dépossession de notre terre"
, écrit le FLNC
dans ce communiqué remis au magazine d'information Corsica.  L'organisation clandestine précise que ses
actions "ne constituent (pas) une mise en garde ou une
menace en direction du nouveau pouvoir politique en place
" mais
"s'inscrivent dans notre combat de ces dernières années face à l'accroissement
programmé des menaces spéculatives sur notre terre".

Il affirme d'aileurs que ces actions "étaient programmées de
longue date"
et ne visaient pas à influer sur "les échéances électorales".

Et le mouvement nationaliste s'adresse au gouvernement: "Aujourd'hui, nous retrouvons des socialistes au pouvoir enFrance. Nous leur
rappelons si besoin en était qu'ils sont les héritiers de ceux qui ont construit
avec nous les deux précédents statuts
." (créés par les ministres de l'Intérieur
Gaston Defferre en 1983 et Pierre Joxe en 1991). Et il demande  la fin des juridictions d'exception.

Corse: le FNLC revendique une série d'attentats et interpelle le gouvernement, décryptage Alexandre Sanguinetti  

Depuis le 11 mai dernier, sur les 26 attentats qui ont
eu lieu en Corse, 22 ont visé directement
des résidences secondaires.

Hasard du calendrier ou pas, vingt militants nationalistes corses, soupçonnés d'avoir participé à une dizaine d'attentats attribués à une cellule du FLNC-UC comparaissent à partir de demain lundi devant la
cour d'assises spéciale de Paris.