Benzema entendu comme témoin dans une affaire de blanchiment

par Victor Matet jeudi 17 mars 2016 23:41
benzema
Karim Benzema a été entendu il y a deux mois en toute discrétion © MaxPPP

Après l'affaire de la "sextape", le nom Karim Benzema apparaît dans un nouveau dossier de blanchiment, selon le journal Libération. Le footballeur français a été cité comme témoin.

Dans son édition de vendredi, le journal Libération révèle qu'une information judiciaire a été ouverte en septembre dernier par le parquet de Paris pour blanchiment en bande organisée et blanchiment de trafic de stupéfiants. Cette enquête est confiée au juge du pôle financier Renaud Van Ruymbeke.

Selon les informations du journal, Karim Benzema a été entendu comme témoin dans ce dossier il y a deux mois, en toute discrétion. Le juge Van Ruymbeke écarte pour le moment une responsabilité directe du footballeur.

Benzema pas "directement" impliqué

Ce qui s'est passé, toujours selon le journal, c'est qu'au cours d'une banale affaire de stupéfiants, des trafiquants sont placés sur écoute. Résultat : par hasard, les conversations des suspects mènent les douaniers directement à Karim Benzema et à son entourage. 

Les enquêteurs s’intéressent en particulier à une société dont Karim Benzema est le principal actionnaire. Elle a mené notamment une opération immobilière dans Paris qui intrigue la justice, qui soupçonne un blanchiment d'argent de la part d'un gros trafiquant de drogue. Il s'agit de l'achat d'un restaurant qui a ensuite été revendu avec de lourdes pertes.

Des proches de l'attaquant disent qu'il s'est fait avoir, rapporte Libération. Cette nouvelle tombe au plus mal pour l'attaquant du Real Madrid. Malgré la levée partielle de son contrôle judiciaire dans l'affaire de la "sextape", il n'a pas été convoqué ce jeudi par Didier Deschamps pour les prochains matchs de l'équipe de France.