aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Drogués du travail : les vacances sont un révélateur du manque

le Mercredi 1 Août 2012 à 08:25
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 3.7 (3 votes)

L'addiction au travail est un phénomène en forte augmentation. Pourquoi en parler en été ? Parce que ce problème est rarement identifié en cours d'année, quand il est normal de travailler et même de beaucoup travailler.

Pour le Pr. Michel Lejoyeux, profitez des vacances pour faire des "petites expériences" © Radio France - /Moodstep

Michel Lejoyeux est spécialiste des comportements addictifs à l'hôpital Bichat à Paris. Pour ce psychiatre, l'été va révéler à "l'accro au travail" sa dépendance. Les signes sont nombreux : emporter avec soi son ordinateur, des dossiers, mais peuvent aussi prendre une autre forme comme se plonger dans le bricolage, repeindre toute sa maison.

Autant d'indices permettant d'identifier la peur d'un vide professionnel. Un peu comme un fumeur qui a besoin de sa cigarette. Quand il ne fume plus, le travailleur ressent alors le même manque. Alors les questions sont nombreuses : car le travail agissant comme un anxiolytique, comme permettant également d'acquérir une bonne image de soi, comment alors faire en vacances ou en période de repos ?

Le dernier livre du Pr. Lejoyeux, paru l'année dernière © Plon

aller directement au contenu