Cazeneuve : "La mort d'Ilan Halimi aurait dû nous réveiller"

par Mélodie Pépin samedi 13 février 2016 23:15
plaque
Une plaque commémorative à la mémoire d'Ilan Halimi © RADIOFRANCE / Thibault Lefèvre

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a assisté samedi à Bagneux, au sud de Paris, à l'hommage rendu à Ilan Halimi, 10 ans après la mort de ce jeune juif, séquestré et torturé par "le gang des barbares".

Il est devenu le symbole de la violence antisémite : il y a dix ans, le 13 février 2006, Ilan Halimi était retrouvé agonisant, torturé par "le gang des barbares" à Bagneux, dans le sud de Paris. Pendant trois semaines, Youssouf Fofana et ses complices ont séquestré le jeune vendeur de téléphones portables dans un appartement puis dans la chaufferie d’un immeuble de la cité de Pierre-Plate à Bagneux. 
Une cérémonie en souvenir de la victime a eu lieu samedi soir sur la commune, en présence du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Une cérémonie avec une résonnance toute particulière après les attentats de Paris du 13 novembre 2015.

"Le supplice d'Ilan Halimi annonçait une série de gestes assassins"

Lors de sa prise de parole, le ministre de l'Intérieur a rappelé que "derrière ce crime il y avait l'antisémitisme et la haine de l'autre. Le supplice d'Ilan Halimi annonçait à sa manière une série de gestes assassins : il annonçait les tueries de Mohamed Merah en 2012, la fusillade du musée juif de Bruxelles en 201 ou encore le drame de l'Hyper Cacher l'an dernier". Bernard Cazeneuve a également réaffirmé la détermination de l'Etat "à lutter contre la haine qui ronge tout, contre ce fléau de l'antisémitisme et du racisme. Combat indissociable à celui mené contre Daech"

"La mort d'Ilan Halimi aurait du nous réveiller" (Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur)

La maire de Bagneux (PCF),  Marie-Hélène Amiable, a annoncé samedi le projet d'un parc au nom du jeune homme dans la ville. Ce parc sera aménagé dans les trois ans.

cazeneuve
Le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve lors de sa prise de parole à l'hommage rendu à Ilan Halimi © RADIOFRANCE / CHAUVIN

A LIRE AUSSI ►►► "24 jours. La vérité sur l'Affaire Ilan Halimi", récit de la douleur d'une mère
A LIRE AUSSI ►►► La plaque en mémoire d'Ilan Halimi retrouvée brisée