Tuerie en Haute-Savoie : Zainab est sortie du coma et semble se souvenir

par lundi 10 septembre 2012 10:27, mis à jour le lundi 10 septembre 2012 à 11h05
Maxppp

La petite Zainab s'est réveillée dimanche. Elle a exprimé de la peur, s'est dite terrorisée, ce qui signifie pour les enquêteurs qu'elle se souvient de ce qui s'est passé. Il faudra plusieurs jours avant de pouvoir l'interroger. Autre information du weekend, l'ordinateur portable du père de la famille al-Hilli a été saisi dans une caravane. Le procureur a par ailleurs annoncé que la troisième personne morte dans la tuerie était la grand-mère maternelle des deux fillettes.

L'objectif de cette semaine pour les enquêteurs,
c'est de pouvoir interroger Zainab. La petite fille est sortie du coma
dimanche. Elle représente l'espoir numéro un pour consolider un signalement du
ou des auteurs de la tuerie. Elle pourra également, dans un deuxième
temps, aider à reconstituer l'emploi du temps de la famille. 

Depuis son réveil, Zainab est placée sous sédatif, elle a exprimé de la peur,
elle s'est dite terrorisée et semble se souvenir de ce qu'elle a vécu.
Ce sont les médecins qui décideront quand est-ce que la petite fille sera apte
à répondre aux questions des enquêteurs. Cela prendra plusieurs jours.  

Zeena, la plus jeunes des filles est rentrée au Royaume-Uni
dimanche. Elle a été accompagnée par des parents. Pour des questions de sécurité,
aucune précision sur les conditions de retour de la petite fille et sur son
lieu de résidence n'ont été données.

Information France Info : un deuxième ordinateur
saisi en Haute-Savoie

En attendant
l'audition de Zainab, qui sera capitale, les enquêteurs continuent de fouiller
les lieux de vie de la famille al-Hilli et ont trouvé un nouvelle élément ce
weekend : l'ordinateur portable du père, dans la caravane de la famille qui a
été perquisitionnée samedi. D'après des informations recueillies par France Info, le disque dur est analysé en ce moment. C'est
le deuxième ordinateur de Saad al-Hilli a être saisi dans cette affaire, après
celui retrouvé en Grande-Bretagne.

Autre élément à retenir de ce weekend, c'est l'arrivée à Annecy de deux membres
de la famille al-Hilli. Un grand oncle et une tante qui se disent apeurés et en
danger. Ils ont été auditionnés une première fois et le seront encore cette
semaine pour tenter d'en savoir plus sur l'environnement et les relations au
sein de la famille Al-Hilli.

Le frère
de Saad al-Hilli est quant à lui toujours auditionné
en Grande Bretagne pour la troisième journée consécutive. Il s'était lui même rendu à la police pour être interrogé en tant que témoin, donc libre. Il a passé la nuit en dehors de son domicile "en raison de la présence de la presse"
En l'interrogeant, la police souhaite avoir des informations complémentaires quant à un différend financier qui opposait les deux frères. 

La
troisième victime était la grand-mère maternelle

Lundi
matin, le procureur de la République d'Annecy, Eric Millaud, a confirmé l'identité
de la troisième victime qui se trouvait dans la voiture. "Il s'agit de la
grand-mère maternelle, de nationalité suédoise
". Une identification qui a
été possible grâce à des éléments recueillis en Grande Bretagne. Le procureur a
précisé que des analyses ADN interviendraient plus tard.