Trois terroristes du 13 novembre sur les listes de Daech

par Cyril Sauvageot vendredi 11 mars 2016 21:03
bataclan
Les trois noms sont ceux des assaillants du Bataclan © SIPA/REX Shutterstock

Les noms de trois des auteurs des attentats du 13 novembre à Paris figurent sur les listes de combattants de l’Etat islamique révélées récemment. C'est une information de plusieurs médias allemands qui ont eu accès aux documents.

Omar Mostefaï, Sami Amimour, Foued Mohammed Aggad : les trois assaillants du Bataclan ont chacun une fiche à leur nom, parmi les 22.000 documents attribués à Daech.

Les noms de 16 Français

 Les journalistes du quotidien Süddeutsche Zeitung et des télévisions publiques WDR et NDR –  à l’origine déjà des premières révélations sur ces listings en début de semaine – ont pu consulter les fiches dans le détail. Ils ont relevé au total la présence de 16 djihadistes français, la plupart faisant partie d’un seul et même groupe entré en Syrie, avec un passeur, le 18 décembre 2013.

Dans les listings, un autre nom apparaît, bien connu des services français, celui d’Abdelhamid Abaaoud, mais seulement au titre de "garant" pour un djihadiste non identifié voulant se rendre en Syrie.

De nombreux doublons

D’après les trois médias, les 22.000 fiches ne sont pas toutes exploitables, loin de là. Elles comporteraient de nombreux doublons. Mais ces dernières révélations semblent plaider pour l’authenticité des documents, apparus cette semaine en Allemagne et au Royaume-Uni via la chaine de télévision Sky News.  

Les autorités françaises se veulent prudentes à propos de ce fichier. "Il faut faire attention que ces informations soient authentifiées, qu'elles correspondent à une réalité", a déclaré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve en visite à Washington pour parler coopération anti-terroriste. "Depuis que je suis dans cette responsabilité, j'ai souvent eu des informations qui paraissaient de nature à changer le cours des choses et dont il s'est avéré qu'elle relevaient de manipulations."

"Nous sommes toujours extrêmement attentifs", Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur