Le siège de Charlie Hebdo attaqué au cocktail molotov

par Rédaction de France Info jeudi 3 novembre 2011 00:00

L'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo avait décidé cette semaine de faire de Mahomet le "rédacteur en chef" d'un numéro rebaptisé pour l'occasion "Charia Hebdo". Peu après minuit, ce journal a été victime d'une attaque à l'engin incendiaire. Les dégâts sont assez importants: "On n'a plus de journal, tout notre matériel a été détruit" affirme sur France Info Charb, le directeur de la publication de Charlie Hebdo. Dans le même temps, le site du journal a été piraté par un site islamiste.

[scald=369817:sdl_editor_representation]
[scald=369825:sdl_editor_representation]
[scald=370589:sdl_editor_representation]
[scald=370579:sdl_editor_representation]

“Là on ne peut pas faire un journal” affirme Charb, qui espère malgré tout pouvoir publier le numéro de la semaine prochaine. “On ne sait pas comment on va se débrouiller mais on le fera. Il n'est pas question de renoncer suite à ce genre de violence.” Le Charia Hebdo sortira quand même. Et il fait le lien entre cette Une, l'attaque au cocktail molotov et le site piraté par un site islamiste.

Les nouveaux locaux du journal boulevard Davout abritent la
rédaction, le service de fabrication des maquettes et des bureaux. La police judiciaire de Paris a été saisie de l'enquête.

[scald=370643:sdl_editor_representation]