Les rumeurs prolifèrent sur les réseaux sociaux après les attentats de Paris

Decryptage par Antoine Krempf samedi 14 novembre 2015 06:51
Un faux panneau de la mairie de Paris
Un faux message sur un panneau de la mairie de Paris © Capture d'écran Twitter

C'est malheureusement presque devenu une habitude lors des événements de cette ampleur, des rumeurs et autres détournements sont largement diffusés sur les réseaux sociaux.

Non, cette femme n'a pas échappé à trois attentats

La même femme aurait donc échappé à plusieurs si l'on en croit le message qui accompagne un photomontage largement partagé ces dernières heures sur Twitter : la bombe du marathon de Boston, "shooting at school" et les attentats de Paris.

 

a
© Capture d'écran Twitter

Sauf que... 

Le collage des trois femmes en bas de l'image vient des Etats-Unis. Il a été utilisé par des adeptes de la théorie du complot pour tenter de montrer que les massacres de Sandy Hook, d'Aurora et l'attentat de Boston étaient des inventions du gouvernement et des médias. Sauf qu'il s'agit de femmes différentes :

A lire aussi : Non, la même femme n'apparaît pas à chaque tuerie aux Etats-Unis

La photo du haut a donc été ajouté au photomontage américain. En l'occurence, il s'agit d'une image prise par le photographe de l'AFP Kenzo Tribouillard.

Une photo de 2012 pour montrer des scènes de joie à Gaza

Beaucoup d'internautes relaient des images de qu'ils pensent être des scènes de liesse dans les territoires palestiniens après les attentats qui ont touchés Paris vendredi soir. 

 

aze
© Capture d'écran Twitter

Sauf que.. 

La photo en question a été prise par le photographe de Reuters Ahmed Jadallah le 21 novembre 2012 lors de l'annonce du cessez-le-feu après huit jours d'affrontements à Gaza.

Le faux article du New York Times

C'est un petit texte d'hommage à la France qui a été partagé à de très nombreuses reprises sur les réseaux sociaux. Présenté comme un article du journal le New York Times, il vante une France qui "représente tout ce que les fanatiques religueux du monde détestent : profiter de la vie sur Terre de plain de petites manières", de la tasse de café a la bouteille de vin entre amis en passant par "les belles femmes souriantes en robe courte".

Texte NYT
Texte NYT © Capture d'écran New York Times

Sauf que... 

Il ne s'agit pas d'un article écrit par un journaliste du New York Times mais d'un commentaire de lecteur sur le site internet du quotidien américain, comme l'a montré Les Décodeurs du Monde.

Ce n'est pas un message de la mairie de Paris 

La mairie de Paris aurait donc décidé de communiquer via ses panneaux lumineux si l'on en croit cette image croisée à plusieurs reprises sur Twitter. 

Faux panneau \\\"not afraid\\\"
Faux panneau "not afraid" © Catpure d'écran Twitter

Sauf que...

Interrogée par France Info, la mairie de Paris dément être à l'origine de ce message. Il s'agit en fait d'un détournement de l'opération lancée chaque année pour la Saint-Valentin, "vos mots d'amours s'affichent dans tout Paris".

St Valentin : vos mots d'amour sur les panneaux lumineux de la ville de Paris !

Posté par PARIS sur mardi 14 février 2012

Ce n'est pas une photo du Bataclan

L'image a été largement relayée ces dernières heures à travers le monde. Le texte qui l'accompagne affirme qu'il s'agit d'une photo prise depuis la scène du Bataclan avant le début de la fusillade.

 

Un compte Twitter affirme montrer le Bataclan avant la fusillade
Un compte Twitter affirme montrer le Bataclan avant la fusillade © Capture d'écran Twitter

Sauf que... 

Il s'agit bien d'un concert du groupe de garage-rock Eagles of Death Metal qui se produisait hier soir au Bataclan. Mais la photo en question a été prise à l'Olympia, Theatre de Dublin, lors d'un concert le 10 novembre dernier. 

Une marche d'extrême-droite pour illustrer la solidarité allemande

Voilà une autre image largement relayée ces dernières heures. Elle est censée montrer une marche de solidarité en Allemagne après les attaques de la nuit dernière. 

Fausse marche de soutien en Allemagne
Fausse marche de soutien en Allemagne © Capture d'écran Twitter

Sauf que cette image a été prise en décembre 2014 à Dresde par le photographe allemand Dirk Sukow. Il s'agit d'une marche réunissant des militants du mouvement d'extrême-droite Pegida.

 L'incendie de la jungle à Calais

C'est sans doute la rumeur qui a été la plus partagée ces dernières heures sur Twitter et Facebook. Photos à l'appui, on nous montre un incendie qui ravage le camp de migrants à Calais. Certains y voient la conséquence d'une manifestation de joie des migrants, d'autres des représailles de riverains après les attaques à Paris. 

e
e
© Capture d'écran Twitter

Sauf que... 

Un incendie a bien ravagé une partie du camp de migrants à Calais cette nuit. Le feu s'est déclenché aux alentours de minuit, d'après la préfecture du Pas-de-Calais. "Environ 2.500 m2 ont été touchés mais il n'y a ni blessé, ni mort et le feu a été maîtrisé", a indiqué le sous-préfet Régis Elbez à l'AFP. Mais surtout, contrairement à ce que dit la rumeur, ce n'est pas un incendie criminel. "L'incendie n'est pas lié aux événements de Paris car c'est un feu d'origine électrique", martèle la préfecture du Pas-de-Calais. 

Les monuments internationaux en bleu-blanc-rouge

Contrairement aux images qui ont beaucoup circulé dans les heures qui ont suivi les attentats, la flêche de l'Empire State Building de New York n'a pas été illumé aux couleurs de la France. 

Par contre, le haut du nouveau World Trade Center a bien été illuminé en bleu-blanc-rouge. 

Les faux coups de couteau de Montpellier

Dès les premières heures après l'annonce des attentats de Paris, de nombreux utilisateurs de Twitter annoncent des agressions au couteau dans la ville de Montpellier et font un lien avec les fusillades dans la capitale.

De nombreux utilisateurs de Twitter évoquent des agressions au couteau à Montpellier
De nombreux utilisateurs de Twitter évoquent des agressions au couteau à Montpellier © Capture d'écran Twitter

Sauf que... 

Nos confrères de France Bleu Herault et les autres médias locaux sont formels : leurs contacts au sein des forces de l'ordre démentent ces agressions au couteau. 

La fausse malédiction du vendredi 13

En plus des attaques à Paris, beaucoup d'internautes évoquent également un attentat à Londres qui aurait fait six victimes et 11 blessés. Certains affirment que cette autre attaque aurait eu lieu dans une synagogue quand d'autres lancent que c'est une mosquée qui a été visée. 

k
i
© Capture d'écran Twitter

Sauf que cette attaque n'existe pas. Ni Scotland Yard, ni le gouvernement britannique n'ont annoncé d'attaque. Pourtant, ils n'ont pas gardé le silence. Le Premier ministre britannique a très rapidement réagi sur son compte Twitter pour afficher sa solidarité après les attentats de Paris.

De son côté, la police londonienne se dit "prête à aider de toutes les manières possibles" les forces de l'ordre françaises. 

Le faux bilan d'un séisme au Japon 

C'est donc la suite de la série d'événements dramatiques censés avoir frappé le monde, un vendredi 13, en plus des attentats de Paris. Un séisme au Japon aurait fait 15.000 morts d'après un message relayé à des centaines de reprises. 

o
© Capture d'écran Twitter

Sauf que...

L'Institut américain de géologie a bien référencé une secousse ces dernières heures au large des côtes du Japon. Mais ce séisme, d'une magnitude de 7 sur l'échelle de Richter, n'a pas fait de victimes, d'après un bilan encore provisoire.

Le bilan de 15.000 victimes évoqué sur les réseaux sociaux semble faire référence au tsunami qui a frappé le pays en 2011. Le bilan officiel était de près de 19.000 morts.

Le faux prophète

L'image d'un message posté sur forum est aussi largement partagée ces dernières heures. Le message daté du 5 novembre dernier, soit il y a neuf jours, dit ceci : "D'ici quelques jours, il y aura des attentats un peu partout dans Paris. Ceci n'est pas une blague. Il y aura des morts. Probablement plus de 100." 

Faux message sur le forum jeuxvideo.com
Faux message sur le forum jeuxvideo.com © Capture d'écran Twitter

Sauf que...

L'auteur et la date du message sont exacts. Mais le contenu du message a été complétement changé pour faire croire qu'il s'agit d'une prophétie. Voici le texte original. 

Message original
Message original © Capture d'écran Twitter