Karachi - Financement de la campagne de Balladur : le juge suit la piste saoudienne

par France Info mercredi 2 novembre 2011 00:00
Le juge Renaud Van Ruymbeke suivrait la piste saoudienne dans le volet financier de l\\\'affaire Karachi.
Radio France © AFP / Thomas Samson

C’est une information France Info. Dans le volet financier de l’affaire dite de Karachi, le juge Renaud Van Ruymbeke a entre les mains un document qui permettrait de faire le lien entre la signature d'un contrat d'armement avec l'Arabie Saoudite en 1994 et le financement de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur, Premier ministre à l’époque.

[scald=166747:sdl_editor_representation]

La France aurait réclamé un acompte de 10 millions

Selon nos informations, le juge du pôle financier est tombé sur un document troublant : un échéancier de paiement qui accompagnait le contrat Sawari II, ce marché d'armement passé par le gouvernement Balladur avec l'Arabie Saoudite en décembre 1994. La France s'engageait à livrer des frégates aux Saoudiens dans un délai de deux ans. Un contrat juteux de 18 milliards de francs. Le juge aurait découvert que le ministère de la Défense aurait d'abord réclamé un acompte de 10 millions de francs à verser impérativement avant le 31 mars 1995 – soit avant le 1er tour de l'élection présidentielle.

[scald=363339:sdl_editor_representation]

Troublante coïncidence

Selon une source judiciaire, le juge Van Ruymbeke aurait vérifié. L’Arabie Saoudite aurait bien effectué un virement de 10 millions (qui correspondrait à cet acompte) le 26 avril 1995. Troublante coïncidence : c’est à cette même date, le 26 avril, que 10 millions 250 mille francs ont été versés en espèces, au Crédit du Nord, sur le compte de l'AFICEB, l’Association pour le financement de la campagne d'Edouard Balladur. De l'argent à la provenance incertaine, même si les Balladuriens ont toujours évoqué les recettes de la vente de gadgets et de tee-shirts lors des meetings électoraux.

Le juge Van Ruymbeke semble en douter. Désormais le magistrat essaye de retracer les flux financiers exacts entre l’Arabie Saoudite et la France dans le cadre de ce marché d’armement.

Elodie Guéguen

[scald=166853:sdl_editor_representation]