Grenoble : un couple de profs détournait l'argent des handicapés

par Xavier Demagny vendredi 29 janvier 2016 23:51
handicap
© MaxPPP

Un couple d'enseignants grenoblois est suspecté d'avoir détourné près de 600.000 euros. Les fonds étaient destinés à des associations d'aide aux adultes handicapés. Ces "Thénardier du handicap" sont mis en examen.

Les enquêteurs de la PJ de Grenoble ont été alertés après des mouvements suspects sur les comptes bancaires de deux associations à but non lucratif qu'ils avaient créées. Interpellés mardi, les deux profs ont été mis en examen pour abus de confiance et blanchiment de fraude fiscale.  
 
Ces deux professeurs de physique chimie enseignent à mi-temps dans des lycées grenoblois. Ils n'ont a priori pas le profil de l'emploi. Sans enfants, ils ne vivent pas vraiment dans le luxe... Et pourtant, ils ont tout simplement pioché dans la caisse et détourné près de 600.000 euros depuis 2011, par le biais de retraits et virements qui finissaient sur leurs comptes bancaires et des assurances-vie à leur nom... Le tout sans rien déclarer aux impôts.
 
Ce sont des "Thénardiers du handicap", résume une source proche du dossier. Le couple a tout bonnement fait du profit sur des séjours pour des déficients intellectuels, qu'ils ont organisés pendant plusieurs années. Ils auraient aussi acheté une maison en payant cash... et en louaient même l'une des pièces, 1000 euros par mois à leurs propres associations.
 
Lors des auditions, la femme a refusé de parler. Son mari a, lui, tenté de se justifier. Il dit mériter les sommes qu'il percevait et explique que l'argent épargné n'est que le fruit de ses économies. 
 
Mis en examen pour abus de confiance, blanchiment de fraude fiscale et blanchiment d'abus de confiance, ils sont actuellement libres, sous contrôle judiciaire.