Kalachnikov dans une manifestation pour Gaza à Paris : enquête ouverte

Info France Info par Jérôme Jadot dimanche 10 août 2014 12:01, mis à jour le dimanche 10 août 2014 à 12h35
Un homme avec une kalachnikov qui semble réelle lors de la manifestation propalestinienne © RF-Nathanaël Charbonnier
Un homme avec une kalachnikov qui semble réelle lors de la manifestation propalestinienne © RF-Nathanaël Charbonnier

Selon nos informations, une enquête est ouverte, après l'exhibition de ce qui avait tout l'air d'une Kalachnikov samedi lors de la manifestation pro-palestinienne à Paris. Comme France Info le révélait, le fusil d'assaut a été utilisé lors d'une simulation d'exécution par des manifestants.

Les policiers n'avaient pas remarqué cette arme exhibée samedi dans le cortège, alors que 1.000 membres des forces de l'ordre étaient mobilisés. Mais la scène n'a apparemment pas duré très longtemps. La présence d'une arme à feu a bien été signalée aux forces de l'ordre pendant la manifestation, mais rien n'a été retrouvé dans la camionnette indiquée. Ce n'est donc qu'après la publication des photos par France Info que la préfecture de police a décidé de mener des investigations.

PHOTOS A VOIR ICI ►►► Une Kalachnikov dans la manifestation pro-Gaza de Paris ?

Enquête pour infraction à la législation des armes

Les services de renseignement ont été saisis pour tenter d'identifier l'homme qui porte l'arme, et tenter de le retrouver. Le happening était organisé par des membres du collectif pro-Hamas Cheikh Yassine. Les bandes des caméras de la ville de Paris vont également être analysées.

Le procureur de la République de Paris a été saisi et a ouvert une enquête pour infraction à la législation sur les armes. Le port d'arme dans une manifestation est en effet interdit rappelle la préfecture de police, où l'on n'a pas souvenir qu'un tel événement se soit déjà produit. "Si on avait vu ça on aurait immédiatement désarmé", explique-t-on, "habituellement on intervient même pour le port d'un casque".

Un simulacre d\\\'exécutions est organisé © RF-Nathanaël Charbonnier
Un simulacre d'exécutions est organisé © RF-Nathanaël Charbonnier