Avalanche en Isère : ouverture d'une information judiciaire pour homicide involontaire

par Rédaction de France Info mercredi 13 janvier 2016 22:09, mis à jour le mercredi 13 janvier 2016 à 22h25
Les adolescents faisaient partie d\\\'un groupe de 19 élèves et trois encadrants du lycée Saint-Exupéry de Lyon
Les adolescents faisaient partie d'un groupe de 19 élèves et trois encadrants du lycée Saint-Exupéry de Lyon © Maxppp

Une avalanche a fait trois morts mercredi sur une piste fermée des Deux Alpes, en Isère, dont deux lycéens lyonnais qui faisaient partie d'un groupe skiant avec leur professeur, lui-même grièvement blessé. Les élèves vont être reconduits dans la soirée en car à leur lycée. Une information judiciaire pour homicide involontaire a été ouverte.

Selon la préfecture de l'Isère, interrogée par France Info, le bilan provisoire de l'avalanche qui s'est produite mercredi peu avant 16h aux Deux-Alpes s'élève à trois morts. Il s’agit de deux élèves du collège-lycée Saint-Exupéry de Lyon, - une jeune fille de 16 ans et un garçon qui a succombé à ses blessures à l'hôpital - et d’un skieur ukrainien appartenant à un autre groupe. Un autre élève a été grièvement blessé. Leur enseignant accompagnateur est polytraumatisé mais son pronostic vital n'est pas engagé

Selon le ministère de l’Intérieur, "tous les autres enfants du groupe sont sains et saufs" et sont en cours de rapatriement en car à leur lycée. La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, était sur place à Lyon pour accueillir les élèves rescapés.

Ouverture d'une information judiciaire pour homicide involontaire

Le procureur de la République a annoncé l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide involontaire, après l'avalanche aux Deux-Alpes, déclare mercredi soir sur France Info Jean-Paul Bonnetain, préfet de l'Isère. La piste était bien fermée et la signalétique bien en place. "Tous les filets étaient bien posés, la signalétique était la bonne. Les élèves ne devaient pas se trouver là." Les Deux-Alpes était "dans une situation préoccupante et en alerte avalanche de niveau 3 sur 5 à partir de 16h." La prévision affichée en station prévenait "qu'à partir de 2100 mètres le passage de skieurs pouvait déclencher une avalanche." L'accident s'est produit à 2.400 mètres. "Demain, nous sommes encore en niveau 4", insiste le préfet.
 

Des skieurs expérimentés

 
Selon France Bleu Isère, le groupe de jeunes skieurs étaient en première au Lycée Saint-Exupéry de Lyon. Ils faisaient un stage de ski d'une semaine, étaient expérimentés avec un très bon niveau. Ils avaient décidé d'emprunter une piste noire fermée au public, qui n'était pas damée, recouverte d'une couche de poudreuse d'une bonne dizaine de centimètres fraîchement tombée dans la nuit. .

Les recherches continuent

Si tous les élèves ont été retrouvés, les recherches se poursuivent mercredis soir pour repérer d’éventuelles autres victimes extérieures au groupe de lycéens. Une centaine de secouristes a été mobilisés. Trois hélicoptères sont intervenus assistés d'un autre appareil du Service aérien de la gendarmerie équipé d'une caméra thermique.

Condoléances de l'Elysée et Matignon

 
Le président de la République a adressé ses condoléances aux proches des victimes de l'avalanche des Deux-Alpes, ce mercredi soir. François Hollande a assuré sur son compte Twitter "de la solidarité de toute la Nation". "Grande tristesse après l'avalanche de cet après-midi aux Deux Alpes. Toutes nos pensées aux victimes et à ceux qui se battent pour la vie", écrit de son côté Manuel Valls, le chef du gouvernement sur son compte Twitter.

 
Une cellule de crise a été ouverte au rectorat de Lyon :  04.72.80.60.60