Cologne : le chef de la police écarté après les incidents du Nouvel an

par Cyril Sauvageot vendredi 8 janvier 2016 18:57
Le chef de la police de Cologne, Wolfgang Albers, a été démis de ses fonctions
Le chef de la police de Cologne, Wolfgang Albers, a été démis de ses fonctions © Reuters/Wolfgang Rattay

Le chef de la police de Cologne a été démis de ses fonctions vendredi, alors que 200 plaintes ont été enregistrées pour des vols ou agressions sexuelles près de la gare, le soir du réveillon.

Des dizaines de femmes disent avoir été victimes de violences sexuelles, mais aussi de vols et d'agressions lors du réveillon de la Saint-Sylvestre, dans le quartier de la gare à Cologne. Ces actes ont suscité l'indignation en Allemagne, et plusieurs manifestations ont été organisées. Après une semaine d'enquête et encore peu de résultats, les autorités locales sont sous le feu des critiques pour ne pas avoir su gérer les débordements, d'où la suspension du chef de la police de Cologne.

Deux hommes arrêtés, 31 suspects identifiés

Une semaine après les faits, deux hommes ont été arrêtés vendredi. Deux jeunes de 16 et 23 ans, un Marocain et un Tunisien, ont été placés en garde à vue. Selon la chaine régionale WDR, les enquêteurs auraient trouvé sur leurs téléphones portables plusieurs vidéos de la soirée montrant des scènes d’agressions contre des femmes. Mis à part ces deux arrestations, les agresseurs du Nouvel an courent toujours.

Le ministère allemand de l’Intérieur a précisé ce midi que 31 suspects de plusieurs nationalités avaient été formellement identifiés, notamment grâce aux caméras de vidéo surveillance. Il y a parmi eux 18 migrants ayant déposé une demande d’asile en Allemagne. Sur les 200 plaintes enregistrées jusqu’ici, la plupart des délits concernent des vols ou des blessures physiques. Les enquêteurs n’ont pour l’instant aucune piste concrète pour les cas d’agression sexuelle.