Un professeur de français piège ses élèves et prouve qu'ils recopient sur internet

par Mikaël Roparz vendredi 23 mars 2012 18:44

Un professeur certifié de lettres classiques dans un lycée parisien a piégé ses élèves. Il a réussi à prouver qu’ils utilisaient internet pour tricher. Plus des trois quarts de ses élèves avaient copié sur la toile pour un commentaire de poésie.

Le prof de français âgé de 36 ans enseigne au lycée Chaptal à Paris. Il a voulu mener une "petite expérience amusante". L’histoire, il la raconte sur son blog. Le titre de son article "comment j’ai pourri le web".

Pour arriver à prouver que ces élèves de première trichaient, l’enseignant a distillé de fausses informations sur le net, notamment Wikipedia, à propos d'un poème "introuvable" du XVIIe siècle, puis il a leur demandé un commentaire à la maison, en les invitant à "fournir un travail exclusivement personnel". Le résultat est conforme à ce qu’il pensait : 51 élèves sur 65 "ont recopié à des degrés divers ce qu'ils trouvaient sur internet".
Le professeur explique qu’il voulait "tirer la sonnette d'alarme, car quelque chose ne va plus dans l'Ecole et il faut s'en rendre compte".
"Je ne suis plus professeur, je suis devenu détecteur de fraudes. C'est une rupture de confiance entre le professeur et l'élève qui est très triste", a-t-il ajouté". "Je veux ainsi dénoncer les sites de corrigés, parfois payants. Je ne comprends pas pourquoi le législateur ne les interdit pas".
Pour lui,  "les élèves au lycée n'ont pas la maturité nécessaire pour tirer un quelconque profit du numérique en lettres".