François Hollande annonce la création d'un "observatoire de la laïcité"

par Nicolas Richaud dimanche 9 décembre 2012 17:16, mis à jour le dimanche 9 décembre 2012 à 17h24
Maxppp

Le président de la République a annoncé dimanche qu'un "Observatoire national de la laïcité" allait être mis en place en 2013. Cette entité sera notamment chargée de formuler des propositions sur la transmission de la morale publique à l'école.

Des propositions sur la transmission de la morale publique à
l'école : voilà l'une des missions qui devrait être confiée à cet "Observatoire
national de la laïcité" qui devrait voir le jour en 2013.

L'Elysée a
annoncé sa création ce dimanche, jour anniversaire de la loi du 9 décembre 1905,
(qui ne s'applique pas à l'Alsace-Lorraine) séparant les Eglises et l'Etat
français. François Hollande a également profité de cette journée pour remettre à Emile Poulat, sociologue des religions, les insignes d'officier de la légion d'honneur.

"Le président de la Républiquea
saisit cette occasion pour rappeler que la loi de 1905 permet de répondre aux
enjeux du temps présent, et il a annoncé la mise en place en 2013 de l'Observatoire
national de la laïcité."
(communiquée de l'Elysée)

La "morale laïque à l'école"

En
septembre, Vincent Peillon, le ministre de l'Education avait annoncé la mise en
place d'une mission sur la transmission de la "morale laïque" à l'école,
qui deviendrait une discipline à part entière et notée.

Fin
2003, le président de la République de l'époque, Jacques Chirac, avait promis
la mise en place d'un "Observatoire de la laïcité",
mais le projet avait fini aux oubliettes.

Une
annonce saluée par le PRG

Le
Parti radical de gauche (PRG), allié du PS au sein de la majorité, a immédiatement approuvé ce dimanche l'initiative de François Hollande, "qui permet à la
République de retrouver ses principes fondamentaux après les errements du quinquennat
précédent
".

Selon
le PRG, l'initiative doit aussi permettre de "préparer" l'inscription de la loi de 1905 dans la Constitution,
comme l'avait promis François Hollande durant sa campagne présidentielle.