Sanofi confirme une réorganisation

par Mikaël Roparz jeudi 5 juillet 2012 10:11, mis à jour le jeudi 5 juillet 2012 à 13h45
Reuters

Lors d'un comité de groupe jeudi matin, la direction du groupe pharmaceutique a annoncé qu'elle envisageait des "plans de départs volontaires". Aucun chiffrage officiel de suppressions d'effectifs n'a été donné. Les syndicats avancent de 1.200 à 2.500 postes concernés par ce plan de restructuration.

Sanofi a évoqué ce matin devant les représentants de son personnel ses perspectives en matière d'emplois en réponse à l'inquiétude que suscite chez les syndicats le nouveau plan d'économies de deux milliards d'euros mis en oeuvre pour la période 2012-2015.
La direction a "parlé de privilégier les plans de départs volontaires, les mesures d'âge et les mobilités internes", a indiqué Pascal Vially, coordonnateur CFDT.

Chiffrage en septembre

Selon la CFDT, Sanofi prévoit une réorganisation de la recherche amont, des fonctions support et de son activité vaccin.
Le laboratoire n'a pas donné de chiffres concernant d'éventuels suppressions de postes en France. Des "discussions sérieuses" d'ores et déjà prévues "à partir de septembre".

Le laboratoire a déjà supprimé près de 4.000 postes en France entre 2009 et 2011.
Un plan de restructuration qui intervient alors que "Sanofi est la troisième entreprise du CAC 40 en termes de bénéfices" et que ses dirigeants "viennent de s'octroyer des augmentations de revenus astronomiques" s'inquiète la CGT.

Avec ses 28.000 salariés français, Sanofi rassemble un tiers des effectifs de l'industrie pharmaceutique dans le pays.