Près d'un Français sur deux se dit pauvre ou en passe de l'être

par Antoine Krempf vendredi 7 décembre 2012 09:55
Stéphane Lartique Maxppp

A quatre jours de la conférence nationale de la lutte contre la pauvreté, 48% des Français se disent pauvres ou en passe de le devenir. C'est ce qui ressort d'un sondage de l'institut CSA pour le compte des Echos. Sentiment qui touche particulièrement les employés, les ouvriers et les travailleurs indépendants.

Près de la moitié des Français ont le sentiment d'être pauvres ou en passe de le devenir. 48% exactement selon un sondage CSA, publié dans Les Echos, à quatre jours de la conférence nationale sur la pauvreté. Une enquête qui a passé au
crible les réponses d'un peu plus d'un millier de personnes sur leur
"situation sociale personnelle". Résultat : 11 % des Français pensent
aujourd'hui qu'ils sont pauvres et 37 % qu'ils sont en train de le devenir.

Qui sont ces "pauvres" ?

Le sondage pointe trois catégories de personnes particulièrement
sensibles à cette pauvreté :

  • Plus d'une personne sur dix (12%) chez les employés et les
    ouvriers.
  • 19 % chez les travailleurs indépendants.

Quant au risque de devenir pauvre, il concerne 48% des employés, 39% des ouvriers et des
travailleurs indépendants.  Les cadres et professions libérales se sentent plus à l'abri (3% se voient pauvres et 17% en train de le devenir.

Ce sentiment de pauvreté augmente aussi avec l'âge. Si
"seulement" 15% des 18-24 se sentent de plus en précaires, le taux
monte à 34 %  chez les 25-34 ans, 40 %
parmi les 35-49 ans. Avec 42 %, les 50-64 ans craignent le plus la pauvreté.