Les salariés moins absents au travail

par Caroline Caldier mardi 4 septembre 2012 18:16
Maxppp

Pour la troisième année consécutive, l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail publie son étude sur l'absentéisme sur le lieu de travail. Conclusion : les travailleurs sont moins absents, 14 jours par an et par salarié. Mais de fortes disparités perdurent.

Les Français sont de moins en moins
nombreux à se faire porter pâle au travail. Depuis trois ans, le nombre de
jours d'absence a largement baissé selon une étude de l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail : 3,8 jours de moins.

"La principale raison de la baisse de l'absentéisme
tient à la crise"
, analyse Olivier Gignoux, directeur du pôle social d'Alma
Consulting Group. L'absentéisme est également un indicateur
du climat social dans une entreprise, selon le groupe.

Mauvais élèves

Mais de fortes disparités existent en fonction des zones géographiques et des secteurs. Le Nord et la région Rhône-Alpes
dépassent le Sud, qui était en tête depuis cinq ans. Ce renversement tient au
tissu économique dans ces régions, composé essentiellement de PME pour
lesquelles les taux d'absentéisme sont en forte hausse.

Le Grand Ouest est le plus assidu au travail et le bassin parisien enregistre également l'un des taux les plus faibles.

Davantage d'assiduité

Des "records" sont enregistrés dans les secteurs de la santé et des transports avec respectivement 6,61%, soit 24 jours, et 5,13% soit 18,7 jours.

Nets progrès en revanche
du côté du BTP et de l'industrie, pourtant les plus exposés aux accidents du
travai,l et pour la première fois des services. Ces secteurs sont les plus assidus
avec respectivement des taux de 2,97% (10,8 jours), 3,58% (13,1 jours) et 3,32%
(12,1 jours).

Enfin les grands groupes
connaissent un absentéisme plus faible que les PME et les
cadres obtiennent la palme de l'assiduité avec un taux d'absence de 1,53%, soit
5,6 jours par an.