La ville de Stockton en Californie dépose son bilan

par Mikaël Roparz jeudi 28 juin 2012 11:17
Kevin Bartram Reuters

Stockton, une ville californienne de près de 300.000 habitants, située à 135 km à l'est de San Francisco s'est déclarée en cessation de paiement après une longue crise budgétaire. La ville croule sous les dettes. Pour cette année, son déficit budgétaire est de 26 millions de dollars.

Mardi soir, la municipalité de Stockton est devenue la plus grande faillite d'une ville aux Etats-Unis.
Le maire, Ann Johnston, a entériné la faillite de sa ville. "C'est la décision la plus difficile et la plus déchirante que nous ayons
été amenés à prendre
", a t-il déclaré.
Il faut dire que les fonds généraux sont en déficit de 26 millions de dollars.
Sur les trois dernières années, la ville a dû faire 90 millions de dollars d'économies pour colmater son budget, "en réduisant les salaires et retraites de ses employés".
La ville a été contrainte de licencier 25% de ses policiers, 30% de ses pompiers.
Si Stockton en est arrivé là, c'est surtout parce que les élus ont mené un grand nombre de projets immobiliers qui ont été touchés par la crise immobilière.

Un plan d'urgence a été adopté, prévoyant de lancer le processus de restructuration de la dette dans le cadre du code américain des faillites.
   
Stockton est la deuxième ville la plus violente de Californie après Oakland, dans la banlieue de San Francisco.
Récemment, un journal américain lui avait attribué le prix de "plus épouvantable ville d'Amérique".