La SNCF offre un bon cadeau de 50 euros en échange d'un recrutement

par Raphaël Ebenstein jeudi 28 janvier 2016 21:54, mis à jour le vendredi 29 janvier 2016 à 06h28
Cela fait deux ans que la SNCF utilise ponctuellement la cooptation pour pourvoir les postes © MaxPPP
Cela fait deux ans que la SNCF utilise ponctuellement la cooptation pour pourvoir les postes © MaxPPP

Confrontée à un manque de candidats sur certains postes, la SNCF propose à ses agents un bon cadeau s'ils aident la compagnie à recruter. Une pratique renouvelée, signe de la pénurie qui persiste.

"Un bon cadeau de 50 euros sera offert à chaque agent qui aura coopté un ou plusieurs candidats recrutés sur l'établissement". Voilà ce que dit la lettre du directeur de l'établissement infra circulation SNCF de Paris Sud Est. Un courrier envoyé aux employés du centre, avec un descriptif de trois  types d'emplois à pourvoir. 

Le cheminot est le meilleur des démarcheurs

Même si les agents ont été assez surpris, selon des sources en interne, la pratique n'est pas nouvelle. Elle est même menée ponctuellement depuis 2 ans par la SNCF. La cause : une pénurie sur certains postes très techniques, comme aiguilleurs du rail.

Alors, la cooptation est une solution. "C'est vrai que le cheminot est le meilleur des démarcheurs" reconnaît  Rémi Aufrère, secrétaire général adjoint de la CFDT Cheminots. "Quand on aime son métier, on en parle forcément autour de soi". Mais le syndicaliste nuance : "de là à ce que la direction éprouve le besoin de débourser un bon cadeau, c'est ridicule". 

Des postes trop peu attractifs

La direction de la SNCF, de son côté, insiste sur la qualité de ces recrues cooptées, qui appréhenderaient souvent mieux le métier et ses difficultés. Mais les syndicats dénoncent, eux, des postes disponibles pas assez attractifs et mal payés. Pourtant la SNCF reçoit globalement plusieurs dizaines de milliers de candidatures par an.