La SNCF lève un coin du voile sur son futur TGV low-cost

par Guillaume Gaven mardi 19 juin 2012 10:30
Pierre Neveux Radio France

Des billets 25% moins chers, mais au départ de gares situées en périphérie, et un seul bagage : telle est l'offre à laquelle la SNCF dit réfléchir pour l'an prochain, histoire de concurrencer les compagnies aériennes à bas prix.

Des TGV moins chers... Les voyageurs en ont rêvé, la SNCF y pense de plus en plus. Son projet est quasiment finalisé. Suffisamment en tout cas pour que la directrice de SNCF voyages, le détaille au journal Le Parisien, aujourd'hui.

On y apprend donc que des TGV devraient circuler entre Marne-la-Vallée, Lyon, Marseille ou Montpellier. La contrepartie d'un billet 25% moins cher sera de prendre son train dans une gare en périphérie : Marne-la-Vallée, à l'est de Paris, ou Lyon-Saint-Exupéry, la gare de l'aéroport, par exemple. Cela permettra "de réaliser une économie de 30% sur l'utilisation de la voie car chaque TGV sera immédiatement sur la ligne à grande vitesse et cela lui fera gagner du temps".

Autres contreparties, de taille : chaque voyageur ne pourra voyager qu'avec un seul bagage - les autres seront payants. Et il faudra être en gare 45 minutes (!) avant le départ du train, "car le contrôle des billets se fera en amont par un contrôleur sur le quai".

La SNCF investit 10 millions d'euros, et espère une rentabilité en 2017. Quatre rames doubles, à deux étages, circuleront chaque jour. Elles pourront transporter 1.200 passagers, en classe unique - contre 1.000 pour une rame classique, qui a deux classes. Ces rames rouleront 12 heures par jour, contre 8 pour les TGV normaux.

Publié

. © IDÉ