La pharaonique réhabilitation de Jussieu

par jeudi 17 novembre 2011 13:45, mis à jour le jeudi 17 novembre 2011 à 14h30
Faire du neuf avec du vieux aura finalement couté très cher
Nathanael Charbonnier Radio France

Dans un rapport particulièrement sévère, la Cour des comptes revient sur le désamiantage du campus de Jussieu à Paris. Délais explosés, enveloppe de travaux multipliée par 10 et mauvaise coordination des différents acteurs sont pointés du doigt. La Cour de discipline budgétaire et financière a été saisie.

Pas besoin de changer de lunettes, les chiffres présentés par la Cour des comptes sont les bons. Les travaux de réhabilitation de Jussieu devaient couter à l'origine 183 millions d'euros. A l'arrivée, il aura fallu dépenser 1.850 millions d'euros pour refaire le campus universitaire. A l'origine, les travaux devaient s'achever en 2004. A l'arrivée, ils sont toujours en cours et risquent de se poursuivre encore quelques temps. A n'en pas douter, le terme de dépassement est justifié.

Y a-t-il un pilote dans l'avion ?

Et visiblement, toujours selon la Cour des comptes, c'est l'ensemble de cet important chantier qui a dérapé. C'est ainsi que dès le début, il est noté que l'opération de désamiantage a été mal préparée. Il est souligné que les établissements concernés par les travaux, Jussieu ainsi que les universités Pierre et Marie Curie, Diderot et l'institut du globe de Paris n'ont pas travaillé ensemble. Enfin pour couronner l'ensemble l'état n'a pas joué son role d'arbitre et de pilote, et ce malgré un avertissement lancé dès 2003.

L'affaire pourrait ne pas en rester là

Devant ce constat scandaleux, la Cour des comptes a décidé de ne pas se contenter de remontrances. Elle envisage devant "l'ampleur des défaillances relevées" de saisir et transmettre le dossier au parquet général près la Cour de discipline budgétaire et financières qui dépend directement de la Cour des comptes.

Le fiasco financier de la réhabilitation de Jussieu avec le reportage de Florent Guyotat.  
 

.